Une vision stratégique de l'actualité scientifique et technologique du secteur des biotechnologies.

Vers quelle innovation pour le Japon ?

Jean-Christophe AuffrayDr Jean-Christophe AUFFRAY
Conseiller pour la science et la technologie
Ambassade de France au Japon

Le Japon reste aujourd’hui sans conteste un géant technologique, le 3e pays pour l’investissement national dans la recherche et le 2e pour l’investissement R&D en entreprise. L’effort ne faiblit pas : selon le quotidien Nikkan Kogyo, en 2017 les budgets R&D des principales entreprises japonaises ont augmenté de 5,3% par rapport à 2016, constituant ainsi la 8e année consécutive de hausse. Pourtant, plusieurs classements internationaux pour l’innovation relèvent un infléchissement des performances créatives du Japon. Ce pays qui, avec une efficacité sans égal, a fait de l’innovation technologique en entreprise le fer de lance de son économie doit-il aujourd’hui adapter son écosystème de l’innovation à d’autres mécanismes ? Le Japon n’est pas (encore) le pays des start-up, et les dispositifs permettant d’aller puiser les nouvelles technologies voire les technologies de rupture au sein du monde académique japonais montrent sans doute moins de fluidité que dans d’autres pays.

Le Japon en a pris conscience. L’Année Franco-Japonaise de l’Innovation qui, à l’initiative des deux gouvernements, s’est tenue en 2015 et 2016 a permis à la France qui héberge dix fois plus de start-up que le Japon, d’affirmer un certain savoir-faire dans ce domaine. Outre les liens très nombreux créés à cette occasion entre entreprises innovantes des deux pays, cette année franco-japonaise de l’Innovation a également permis de créer un véritable intérêt du Japon pour la façon dont la France soutient la valorisation de sa recherche publique et supporte le développement de ses start-up. La présence d’un Expert Technique International français pour l’innovation placé par le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères au sein de la plus importante agence japonaise de financement de la recherche technologique (Japan Science and Technology Agency), la création du French Tech Hub de Tokyo, la résonance des initiatives françaises pour favoriser l’innovation à une échelle internationale (Station F, Hello Tomorrow, etc.) ne font qu’amplifier, au Japon, l’image d’une France qui a su prendre le virage de l’innovation.

Quel modèle d’innovation le Japon va-t-il faire émerger dans les prochaines années, quelle place y fera-t-il aux influences extérieures ? Une chose est certaine c’est que la question de son maintien parmi les grands acteurs de l’innovation est au centre de toutes les réflexions.

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Dernière Lettre parue

Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)
Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)

Abonnement

(abonnement aux éditions de la Lettre et accès intégral au site)

Abonnez-vous à notre newsletter gratuite

Chimie et Biologie de Synthèse : les Applications