Une vision stratégique de l'actualité scientifique et technologique du secteur des biotechnologies.

Vaccins : proche de l’autosuffisance, la Chine frappe à la porte de l’oligopole mondial

La recherche sur les vaccins connaît une renaissance depuis trente ans, avec l’arrivée d’une nouvelle génération de produits. Pour en faire bénéficier sa population, la Chine soutient le dynamisme de ses laboratoires privés, qui gravitent désormais autour de son industrie vaccinale d’Etat. En quête de notoriété, des vaccins chinois commencent aussi à s’exporter, dans le cadre des programmes de l’Unicef, et frappent à la porte de l’oligopole mondial, aujourd’hui dominé par Merck, GSK, Pfizer et Sanofi.

 

 illustration-vaccins

          En Chine, un débat sur la vaccination n’est pas d’actualité. Une remise en cause serait d’ailleurs vite étouffée…

          L’affaire du Shandong en 2016, un étrange trafic de vaccins proches de la péremption, auquel se livraient une pharmacienne et sa fille, a bien échaudé les esprits pendant quelques mois. Stockés à domicile au mépris de la chaîne du froid, puis revendus à des cliniques privées, des milliers de sérums inopérants furent injectés pendant trois ans… Mais après une campagne de presse puissante et bien ficelée, une réforme éclaire des règles de distribution, tout est rentré dans l’ordre.

          Le secteur est en effet très stratégique. Soumis à l’impératif de souveraineté – auquel la Chine s’astreint en tout domaine- il doit répondre à deux défis :


Vous devez être abonné(e) et connecté(e) pour voir entièrement ce contenu.

Veuillez Login pour accéder au contenu.

Similar posts

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Dernière Lettre parue

Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)
Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)

Abonnement

(abonnement aux éditions de la Lettre et accès intégral au site)

Abonnez-vous à notre newsletter gratuite