Une vision stratégique de l'actualité scientifique et technologique du secteur des biotechnologies.

Transgene arme les virus contre les tumeurs

Site Transgene à Illkirch-Graffenstaden (Strasbourg)

La biotech Transgene travaille depuis deux décennies au traitement des cancers et des maladies infectieuses en utilisant des vecteurs viraux. Avec plusieurs produits désormais en développement clinique, elle approche la promesse de faire entrer ces immunothérapies dans l’arsenal des soins.

Fondée en 1979, la biotech strasbourgeoise Transgene a pour spécialité de développer des nouveaux traitements à base de virus modifiés (lire ci-dessous : « Des virus pour trahir les cellules cancéreuses »). « Depuis 1994, l’Institut Mérieux est notre actionnaire de référence. Son soutien depuis l’introduction en bourse de Transgene en 1998 nous a permis notamment de prendre un tournant stratégique en 2005 pour nous spécialiser dans les immunothérapies des cancers et maladies infectieuses » explique Eric Quéméneur, vice-président recherche et développement de Transgene.


Vous devez être abonné(e) et connecté(e) pour voir entièrement ce contenu.

Veuillez Login pour accéder au contenu.

Similar posts
  • L’IA pour prédire la réponse à l’immunothérapie     Une nouvelle étude publiée dans The Lancet Oncology le 14 août 2018 décrit un biomarqueur capable de prédire la réponse à l’immunothérapie.   Des chercheurs et médecins de Gustave Roussy, Centrale Supélec, Inserm, Paris-Sud Université et TheraPanacea, ont développé et entraîné un algorithme permettant de décortiquer des images de scanner et de décrire [...]
  • NUTRITHERAGENE : Grand-Prix I-Lab 2018 Vous devez être abonné(e) et connecté(e) pour voir entièrement ce contenu. Veuillez Login pour accéder au [...]
  • Elsalys Biotech étudie de nouvelles alternatives ! Vous devez être abonné(e) et connecté(e) pour voir entièrement ce contenu. Veuillez Login pour accéder au [...]
  • Elsalys reporte son projet d’introduction en bourse ElsaLys Biotech a annoncé le report de son projet d’introduction en bourse en raison de conditions de marché difficiles. La société lyonnaise, qui mène des programmes de développement d’anticorps « first in class » dans le domaine de l’immunothérapie, n’est pas parvenue à lever 15 millions d’euros. Elle avait annoncé son projet d’IPO sur Euronext [...]
  • Transgène à la pointe de l’innovation dans les viriothérapies Vous devez être abonné(e) et connecté(e) pour voir entièrement ce contenu. Veuillez Login pour accéder au [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Dernière Lettre parue

Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)
Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)

Abonnement

(abonnement aux éditions de la Lettre et accès intégral au site)

Abonnez-vous à notre newsletter gratuite

Maison de la chimie 2018