Une vision stratégique de l'actualité scientifique et technologique du secteur des biotechnologies.

Servier et Pfizer : résultats UCART19 pour la leucémie aiguë lymphoblastique

Servier et Pfizer publient des résultats préliminaires de deux essais cliniques de phase I indiquant un taux élevé de rémission complète obtenus avec UCART19 dans le traitement de la leucémie aiguë lymphoblastique de l’adulte et de l’enfant.

Communiqué de presse – Servier, Pfizer et Cellectis ont annoncé aujourd’hui la présentation de résultats préliminaires de deux études de phase 1 du candidat médicament UCART19, un produit de thérapie cellulaire à base de CAR-T (chimeric antigen receptor T cell) allogéniques anti-CD19. Ces premières données indiquent un taux de rémission complète de 83 % chez des populations de patients adultes et pédiatriques atteints de leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) de type B, en rechute ou réfractaire (R/R). Les données des deux études ont été présentées au 59e Congrès annuel de l’American Society of Hematology (ASH) à Atlanta.

Résultats de l’essai CALM (UCART19 in Advanced Lymphoid Malignancies)
L’étude CALM (UCART19 in Advanced Lymphoid Malignancies) est une étude ouverte, d’escalade de dose, destinée à évaluer la tolérance et l’activité anti-leucémique d’UCART19 chez des patients adultes atteints d’une LAL de type B en rechute ou réfractaire. Cinq des sept patients traités ont présenté une rémission moléculaire définie par une maladie résiduelle minimale négative (MRD négative) à l’évaluation effectuée 28 jours après l’administration d’UCART19. La MRD ou minimal residual disease est une mesure du nombre de cellules leucémiques résiduelles qui persistent après traitement.

« Ces résultats sur UCART19 sont très encourageants tant par la tolérance que par le taux impressionnant de rémission moléculaire obtenu chez ces patients adultes présentant une LAL en rechute ou réfractaire », a déclaré Reuben Benjamin, investigateur principal de l’étude CALM et hématologue consultant au King’s College Hospital, au Royaume-Uni. « Cette première cohorte a exploré une faible dose d’UCART19 correspondant approximativement à un dixième de celle utilisée dans la plupart des essais CART autologues. Ces résultats justifient une poursuite de l’évaluation d’UCART19 à d’autres doses ».

Un seul cas de maladie aiguë du greffon contre l’hôte cutanée de grade 1 a éte noté (GvHD – graft versus host disease), Aucune neurotoxicité sévère n’a été observée. Les syndromes de libération de cytokines (CRS – cytokine release syndrome) étaient légers et résolutifs à l’exception d’un patient qui, après avoir été traité par UCART19 au premier niveau de dose, a développé un CRS de grade 4 dans un contexte de sepsis neutropénique entraînant le décès du patient 15 jours après l’injection de UCART19.

Résultats de l’essai PALL (Pediatric Acute Lymphoblastic Leukemia)
L’étude PALL (Pediatric Acute Lymphoblastic Leukemia) est une étude ouverte de phase 1, destinée à évaluer la tolérance et la capacité d’UCART19 à induire une rémission moléculaire au jour 28 post-injection, permettant de procéder à une greffe allogénique de cellules souches chez des patients pédiatriques atteints d’une LAL de type B, à haut risque, en rechute ou réfractaire. Les résultats montrent que les cinq enfants ont tous obtenu une MRD en cytométrie de flux négative à Jour 28 leur permettant d’être allogreffés. Parmi les complications ont été observés un cas de GvHD aigu cutané de grade 1 et des CRS (Cytokine Release Syndrome) légers dans tous les cas, sauf chez un enfant ayant nécessité un traitement complémentaire. Aucune toxicité sévère n’a été observée. Servier est le promoteur de deux études en cours en Europe et aux États-Unis. « Nous sommes fiers de présenter les premières données des essais cliniques d’UCART19 dans le traitement des patients atteints de LAL en R/R lourdement prétraités », a déclaré Patrick Therasse, MD, PhD, directeur de la Recherche & Développement en Oncologie chez Servier. « Nous estimons que cette approche innovante à base de cellules CAR-T allogéniques pourrait induire des changements disruptifs dans la prise en charge des patients ».

Similar posts
  • À l’ère des biosimilaires, la Chine monte en gamme et vise l’Europe Vous devez être abonné(e) et connecté(e) pour voir entièrement ce contenu. Veuillez Login pour accéder au [...]
  • Toulouse White Biotech confirme son succès Depuis sa création en 2012, l’accélérateur industriel Toulouse White Biotechnology (TWB) connaît un succès indéniable. TWB dresse un bilan positif de son activité en 2016, avec un CA de 9,5 M€, en hausse de 10% par rapport à 2015. Suite à sa réunion de consortium le 9 mars dernier, TWB annonce l’arrivée de 8 nouveaux [...]
  • De nouvelles données appuient l’utilisation de l’infliximab en gastro-entérologie     Pfizer possède une solide expertise dans le domaine des médicaments biologiques avec, dans son portefeuille, des médicaments comme Enbrel, Genotonorm, Refacto® AF et plusieurs vaccins. Fort de cette expertise, Pfizer a su mettre à profit son savoir-faire pour s’engager sur le marché des biosimilaires.  L’arrivée des biosimilaires apporte des bénéfices certains d’un point [...]
  • Autisme : nouvel essai clinique concluant pour le bumétanide   Le traitement de l’autisme par le diurétique bumétanide donne des résultats prometteurs selon un nouvel essai clinique de phase II dirigé par le médecin Eric Lemonnier du CHU de Limoges en collaboration avec le neurobiologiste émérite Yehezkel Ben-Ari de l’Inserm à Marseille. Aucun traitement médicamenteux de l’autisme n’est disponible à ce jour alors que [...]
  • OSE Immunotherapeutics signe une option de licence avec Servier pour le développement et la commercialisation du produit Effi-7. OSE Immunotherapeutics SA (ISIN : FR0012127173;    Mnémo : OSE) a annoncé le 28 décembre 2016 la signature d’une option de licence mondiale avec Servier, laboratoire pharmaceutique international indépendant, pour développer et commercialiser Effi-7, un antagoniste du récepteur à l’interleukine-7. Selon les termes de l’accord, OSE Immunotherapeutics accorde à Servier une option de licence sur [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Dernière Lettre parue

Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)
Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)

Abonnement

(abonnement aux éditions de la Lettre et accès intégral au site)

Abonnez-vous à notre newsletter gratuite

Chimie et Biologie de Synthèse : les Applications