Une vision stratégique de l'actualité scientifique et technologique du secteur des biotechnologies.

Pollution atmosphérique et santé du foetus

p8-etude-pollution-foetus
Des chercheurs de l’équipe Inserm d’épidémiologie des maladies allergiques et respiratoires (EPAR, à Paris) ont analysé les données sur les naissances d’enfants accusant un retard de croissance liés à la pollution atmosphérique. leurs  conclusions – parues le 15 mai dans les archives de pédiatrie – sont inquiétantes : ils établissent un lien entre pollution et hypotrophie pour 1% des naissances, avec un coût pour la société de 1,2 milliard d’euros par millésime sur l’ensemble de leur vie.


Vous devez être abonné(e) et connecté(e) pour voir entièrement ce contenu.

Veuillez Login pour accéder au contenu.

Similar posts
  • Combattre les effets délétères d’un foie trop gras grâce au microbiote 70 à 80 % des personnes souffrant d’obésité et de diabète présentent une stéatose hépatique, ce qui conduit rapidement au développement d’une insuffisance hépatique, synonyme de risque de cancer et capacité réduite à filtrer les toxines environnementales et alimentaires.  Or, faute de médicament pour combattre cette maladie dite du « foie gras », les seules [...]
  • Les lymphocytes T invariants associés aux muqueuses (MAIT) responsables de l’inflammation et la fibrose dans les maladies chroniques du f... En France, 200 000 à 500 000 individus sont atteints de cirrhose et, en Europe, plus de 170 000 décès par an sont liés à cette maladie qui aboutit à une insuffisance hépatique dont le seul traitement curatif est, à ce jour, une transplantation hépatique. La cirrhose représente le dernier stade évolutif de la fibrose [...]
  • Bienvenue à ARRIGE pour une utilisation responsable dans l’édition du génome Vous devez être abonné(e) et connecté(e) pour voir entièrement ce contenu. Veuillez Login pour accéder au [...]
  • Un test pour évaluer l’évolution du cancer du côlon Chez les patients atteints d’un cancer colorectal, l’infiltration de la tumeur par des cellules immunitaires fournit des indications sur l’évolution probable de la maladie et constitue donc un outil de pronostic potentiel. Une équipe de chercheurs de l’Inserm, de l’Université Paris Descartes et de médecin de l’AP-HP a exploité cette propriété pour mettre au point [...]
  • Une nouvelle technique d’imagerie ultraperformante   Une équipe de chercheurs INSERM/CNRS issus de l’Institut Langevin, de l’Accélérateur de Recherche Technologique en Ultrasons biomédicaux et du Centre de recherche cardiovasculaire de Paris, vient de mettre au point une technique d’imagerie médicale hybride non invasive combinant deux technologies existantes, la tomographie par émission de positons (TEP, ou PETscan) et l’imagerie ultrasonore ultrarapide. [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Dernière Lettre parue

Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)
Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)

Abonnement

(abonnement aux éditions de la Lettre et accès intégral au site)

Abonnez-vous à notre newsletter gratuite