Une vision stratégique de l'actualité scientifique et technologique du secteur des biotechnologies.

Pixium Vision annonce la réussite, au Royaume Uni, de la première implantation et activation d’IRIS®II

pixium 2(1)L’hôpital ophtalmologique Moorfields de Londres a réalisé l’implantation du premier patient avec le système IRIS® II un système de vision bionique doté d’une caméra bio-inspirée et d’un implant épi-rétinien de 150 électrodes conçu pour être explantable.

Pixium Vision, société qui développe des systèmes de vision bionique innovants en vue de permettre aux patients ayant perdu la vue de vivre de façon plus autonome, a annoncé le 7 novembre l’implantation et l’activation réussies du premier patient ayant perdu la vue suite à une rétinite pigmentaire, avec son système bionique IRIS® II, doté d’un implant épi-rétinien explantable de 150 électrodes, au Royaume-Uni.

Cette première implantation d’IRIS® II a été réalisée avec succès en septembre dernier par le Dr Mahi Muqit, PhD, Consultant Ophtalmologiste et Chirurgien Vitréorétinien à l’hôpital Moorfields, principal investigateur de l’étude clinique au Royaume-Uni. Elle fait partie de l’essai clinique multicentrique mené par Pixium Vision  en France, en Allemagne, en Autriche, au Royaume-Uni et en Espagne. Ceci afin d’évaluer la performance d’IRIS® II en tant que traitement contre la cécité.

« Cette première implantation a été réalisée avec succès chez un patient de 73 ans atteint de rétinite pigmentaire. L’implant de 150 électrodes conçu pour être explantable pourrait devenir une option innovante pour les chirurgiens de la rétine. La participation à cet essai clinique européen nous permet d’évaluer le nouveau système » déclare le Dr. Muqit ajoutant que« le système du patient a été activé et il a déclaré avoir eu une première perception lumineuse. Selon le protocole clinique, le patient va dès à présent suivre une rééducation afin d’apprendre à interpréter les nouveaux signaux lumineux. »

En parallèle, la Société poursuit le développement de son second système PRIMA, un implant sous-rétinien miniaturisé, sans fil, avec un design conçu pour être moinsinvasif que celui de IRIS® II et qui pourrait être particulièrement adapté pour traiter la Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age (DMLA.) Les premières études précliniques ont permis d’engager la soumission du dossier réglementaire en vue d’une étude de faisabilité pour la DMLA

Similar posts

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Dernière Lettre parue

Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)
Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)

Abonnement

(abonnement aux éditions de la Lettre et accès intégral au site)

Abonnez-vous à notre newsletter gratuite

Mab Design