Une vision stratégique de l'actualité scientifique et technologique du secteur des biotechnologies.

Pierre Monsan reçoit le PRIX ENZYME ENGINEERING

pierre-monsan

A l’occasion de la 24ème édition de l’Enzyme Engineering Conference (EEC) qui s’est tenue pour la première fois à Toulouse, du 24 au 28 septembre dernier au Centre de Congrès Pierre Baudis, Pierre Monsan a reçu le prix international Enzyme Engineering, une récompense décernée aux meilleurs chercheurs internationaux dans le domaine de l’enzymologie. Professeur émérite à l’INSA Toulouse et Directeur Fondateur de Toulouse White Biotechnology, Pierre Monsan est la première personnalité française à recevoir ce prix pour l’ensemble de sa carrière.

 

Ingénieur diplômé du Département de Génie Biochimique et Alimentaire de l’INSA Toulouse en 1969, Pierre Monsan a mené l’ensemble de sa carrière à l’INSA. Il a contribué au domaine de l’ingénierie enzymatique, notamment par des travaux de greffage d’enzymes sur différents supports, de découverte de nouvelles enzymes et d’ingénierie au niveau moléculaire.

Son équipe de recherche a apporté des contributions majeures dans le domaine des glucane-saccharases. Grâce à  l’immobilisation de ce type d’enzyme, Pierre Monsan a été l’un des pionniers au début des années 90 dans la synthèse de sucres non digestibles (pré-biotiques) qui stimulent la flore intestinale. Il fut également le premier à  appliquer ces découvertes dans le domaine cosmétique, et plus particulièrement à l’écologie de la flore cutanée. Aujourd’hui, Pierre Monsan a passé le relai au Professeur Magali Remaud-Simeon qui dirige une équipe de 80 personnes dédiée à l’ingénierie moléculaire enzymatique à l’INSA Toulouse.

En parallèle de sa carrière de chercheur, Pierre Monsan est également un entrepreneur toulousain. Il a co-fondé en 1984 la société BioEurope (groupe Solabia depuis 1992) et lancé le produit BioEcolia, un composant utilisé dans de nombreuses crèmes cosmétiques. Il a également participé à  la création des sociétés Biotrade (1996) et Génibio (1998) et à  l’implantation de la société LibraGen (acquise par Givaudan) à  Toulouse (2004). Pierre Monsan est aujourd’hui Directeur fondateur de TWB (Toulouse White Biotechnology), structure créée en 2012 pour accélérer le développement des biotechnologies industrielles.

« Je suis très honoré de recevoir ce prix qui valorise mes travaux de recherche. La recherche d’aujourd’hui doit être au service de l’industrie de demain : les travaux sur la science du vivant doivent en effet nous aider à produire mieux et à créer des emplois. C’est dans cette perspective que j’ai fondé TWB, une structure qui vise à créer des synergies nouvelles entre les chercheurs et les industriels pour oeuvrer ensemble au développement d’une industrie responsable et durable« , conclut Pierre Monsan.

 

Similar posts

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Dernière Lettre parue

Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)
Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)

Abonnement

(abonnement aux éditions de la Lettre et accès intégral au site)

Abonnez-vous à notre newsletter gratuite

Maison de la chimie 2018