Une vision stratégique de l'actualité scientifique et technologique du secteur des biotechnologies.

Philippe Cinquin a reçu la médaille Ambroise Paré 2014

L‘Académie Nationale de Chirurgie a distingué Jocelyne Troccaz et Philippe Cinquin qui dirige le Laboratoire TIMC-IMAG (Techniques de l’ingénierie médicale et de la complexité – informatique, mathématiques et applications), une unité mixte de recherche de l‘Université Joseph Fourier (UJF) et du CNRS.

Directrice de recherche du CNRS et responsable de l‘équipe GMCAO (Gestes Médicaux-Chirurgicaux Assistés par Ordinateur), Jocelyne Troccaz a reçu le Prix de l‘Académie.

Philippe Cinquin a reçu la Médaille Ambroise Paré 2014. Docteur ès sciences mathématiques et docteur en médecine, il est professeur d’informatique médicale à l’université Joseph Fourier (UJF) et praticien hospitalier au CHU de Grenoble, il coordonne scientifiquement le Centre d’Investigation Clinique – Innovation Technologique du CHU de Grenoble. Il s’est spécialisé dans les GMCAO (Gestes médico-­chirurgicaux assistés par ordinateur), et s’intéresse depuis plusieurs années à la conception de robots implantables capables de puiser directement leur énergie dans les milieux physiologiques. Il coordonne le LabEx CAMI (Computer assisted medical interventions), fédérant les 6 unités mixtes de recherche du CNRS ou de l’INSERM qui ont réussi à concevoir des dispositifs de GMCAO passés à la pratique clinique, ainsi que leurs partenaires cliniques et industriels. Il a reçu le prix de l’innovation du CNRS 2013.

Par ailleurs, avec son collègue Serge Cosnier qui dirige le Département de Chimie Moléculaire (UJF-CNRS), ils sont finalistes aux European Inventor Awards qui seront décernées le 17 juin prochain, pour un brevet sur la biopile au glucose.

Serge Cosnier (à gauche), Philippe Cinquin (à droite), finalistes des European Inventor Awards 2014  pour la biopile au glucose… Vous pouvez voter pour eux!

http://www.epo.org/learning-events/european-inventor/finalists/2014/cinquin.html

http://www.youtube.com/watch?v=_cga27EjOYs

Similar posts
  • Paludisme : un marqueur génétique pour identifier les moustiques « super-propagateurs »   Les moustiques vecteurs du paludisme peuvent maintenant être identifiés plus facilement. Des chercheurs de l’Institut Pasteur, du CNRS et de l’IRD, en collaboration avec des équipes scientifiques africaines et américaines, viennent d’identifier un marqueur génétique qui permet de distinguer les moustiques les plus susceptibles d’être infectés par le parasite du paludisme en milieu naturel, [...]
  • Lancement du réseau Win à Montpellier (1)Worldwide insecticide resistance network (2) IRD, CNRS, Institut Oswaldo Cruz (Fiocruz, Brésil), Institut d’hygiène et de médecine tropicale de l’Université Nova (Lisbonne, Portugal),Foundation for Research and Technology Hellas-Institute Molecular Biology and Biotechnology (FORTH, Grèce), Université de Notre Dame (Etats-Unis),The Spatial Ecology & Epidemiology Group (SEEG) de l’Université d’Oxford (Royaume-Uni),Environmental Health Institute (EHI),National Environment Agency (NEA, Singapour),National [...]
  • Découverte d’un nouveau système de réparation des dommages causés à l’ADN par des dérivés du glucose Une équipe de chercheurs internationale (CNRS, CEA, universités Paris Diderot, Paris Descartes, Paris-Sud, Harvard Medical School et Lebanese American University) a annoncé dans la revue Science du 8 juin sa découverte d’un nouveau système de réparation des dommages causés à l’ADN par les dérivés toxiques du glucose appelés glyoxals. Leur fixation sur les guanines (le [...]
  • Un lien entre virus et vie sexuelle sur Terre En identifiant formellement le principal acteur de la fusion entre les deux cellules sexuelles mâle et femelle, des chercheurs de l’Institut Pasteur, du CNRS et de l’Université Paris Descartes, associés à des équipes américaines et allemandes, dévoilent l’origine virale probable de ce processus de fusion, commun à une grande partie des organismes vivants sur Terre. [...]
  • Un nouvel arbre du vivant se dessine Edito du Sénateur René Tregouët, en partenariat avec RTFlash   En 1859, la théorie de l’évolution de Charles Darwin bouleversa la conception que les scientifiques se faisaient de la vie et de sa longue évolution. En 1866, le grand naturaliste allemand Ernst Haeckel (fondateur de l’écologie) proposa son arbre phylogénétique, véritable représentation de l’arbre du [...]

Dernière Lettre parue

Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)
Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)

Abonnement

(abonnement aux éditions de la Lettre et accès intégral au site)

Abonnez-vous à notre newsletter gratuite

Adbiotechspet2017
InnovIn Med
Immunotherapies for infectious deseases