Une vision stratégique de l'actualité scientifique et technologique du secteur des biotechnologies.

PEP-Therapy, l’Institut Curie et Gustave Roussy obtiennent 2.9 M€ pour développer un peptide innovant en oncologie

PEP-Therapy, l’Institut Curie et Gustave Roussy s’associent pour mener le projet Clever-Peptide. Il vise au développement d’un peptide anti-cancer innovant, en premier lieu pour le traitement du cancer du sein triple-négatif, et son biomarqueur compagnon prédictif de l’efficacité du traitement. Labellisé par le pôle de compétitivité Medicen Paris Région, ce projet collaboratif obtient un financement de 2,9 M€ de Bpifrance et de la Région Ile-de-France.

Le peptide, nommé PEP-010, s’appuie sur une technologie brevetée de peptides bi-fonctionnels, pénétrants et interférents. Ces peptides agissent comme des navettes intelligentes, en pénétrant au cœur de la cellule pour délivrer un actif qui bloque spécifiquement des cibles impliquées dans des mécanismes pathologiques. Ils agissent de manière ciblée, sans altérer les mécanismes physiologiques, limitant ainsi les risques de toxicité. PEP-010 entraîne la mort des cellules tumorales sans que les cellules saines ne soient affectées. Le peptide a démontré son efficacité anti-tumorale sur des modèles précliniques prédictifs des essais cliniques, ainsi que son innocuité sur l’animal. Par ailleurs, des biomarqueurs compagnons prédictifs de l’efficacité du traitement ont été identifiés et brevetés. Ils pourraient permettre d’identifier les patients susceptibles de répondre au traitement.

Les études de toxicologie réglementaire sont en cours, dernière étape avant les essais cliniques de Phase I/II. Ils seront réalisés à l’Institut Curie et à Gustave Roussy, avec des patients atteints de cancers en situation d’impasse thérapeutique, et en premier lieu de cancer du sein triple-négatif. L’essai de Phase I de première administration chez l’homme sera réalisé au sein de l’ensemble hospitalier de l’Institut Curie au sein du D3i (Department of Drug Development and Innovation) dont le Pr Christophe Le Tourneau est le responsable et l’investigateur coordinateur de l’essai. Cette collaboration avec Pep-Therapy et l’Institut Curie s’inscrit parfaitement dans les missions du Département d’Innovation Thérapeutique et des Essais Précoces (DITEP) de Gustave Roussy visant à évaluer en phase I de nouvelles molécules issues d’une recherche académique et biotechnologique comme le souligne Dr Eric Angevin, Alliance Manager et Médecin Investigateur au DITEP.

Similar posts
  • DNA Script reçoit 2,2 Me pour un projet de bioproduction destiné aux thérapies géniques et cellulaires Communiqué de presse Le fabriquant d’ADN synthétique DNA Script a annoncé aujourd’hui avoir reçu 2,2 million d’euros de financement non-dilutif de Bpifrance au travers du Concours d’Innovation. Ce financement, sous forme de Subvention et d’Avance Récupérable, sont une reconnaissance de la capacité de DNA Script à devenir un leader mondial de la bioproduction pour les thérapies géniques et cellulaires. Ce projet a été sélectionné à la suite de sa [...]
  • MabDesign en passe de réussir son pari Vous devez être abonné(e) et connecté(e) pour voir entièrement ce contenu. Veuillez Login pour accéder au [...]
  • Il est temps de faire de la France, LE pays européen des industries de santé ! Tribune Libre des pôles de compétitivité Santé en réseau Juin 2018 La réalité quotidienne au sein de nos pôles de compétitivité nous force à faire le constat que la santé, ses industries et l’ensemble de ses acteurs ne sont pas suffisamment perçus par l’Etat comme un élément clef de compétitivité, d’innovation et de croissance. Dans [...]
  • Stéphane Roques est nommé Délégué Général de Medicen Paris Region Medicen Paris Region annonce  la nomination de Stéphane Roques au poste de délégué général qui a été validée par le Conseil d’administration. Il sera chargé de la mise en œuvre de la stratégie du pôle pour faire de la région Ile-de-France un leader mondial dans le domaine des sciences de la vie et de la [...]
  • Les sept pôles de compétitivité en santé français se constituent en réseau Communiqué de presse Afin d’accroître la visibilité de leurs 1 300 adhérents, dont 1 000 PME, et de valoriser leur poids économique, les pôles en santé parlent d’une seule voix Paris, le 11 avril 2018 – Les sept pôles de compétitivité en santé français – Alsace Biovalley, Atlanpole Biotherapies, Cancer-Bio-Santé, Eurobiomed, Lyonbiopôle, Medicen Paris Region [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Dernière Lettre parue

Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)
Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)

Abonnement

(abonnement aux éditions de la Lettre et accès intégral au site)

Abonnez-vous à notre newsletter gratuite