Une vision stratégique de l'actualité scientifique et technologique du secteur des biotechnologies.

MicroPep Technologies lève 4 M€ pour développer des miPEPs

Micropep Technologies, société pionnière dans le développement de nouvelles solutions vertes favorisant le développement et la résistance des plantes à partir de micropeptides, annonce aujourd’hui avoir mené avec succès une levée de Série A de 4 millions d’euros auprès de 2 nouveaux investisseurs – Sofinnova Partners, meneur de l’opération et Irdi Soridec Gestion – ainsi qu’auprès de son partenaire historique, la SATT Toulouse Tech Transfer. Biotech Developpement Conseils (BDC Lifescience) a accompagné Micropep dans cette levée.

Micropep, qui ambitionne de révolutionner le monde de l’agriculture, utilisera les fonds levés pour structurer la société, renforcer son portefeuille en propriété industrielle et développer sa plateforme technologique afin d’accélérer le développement de sa nouvelle génération de produits pour l’agriculture. La société réalisera de nouvelles embauches en R&D pour travailler sur la découverte de nouveaux peptides actifs ainsi que sur la faisabilité industrielle et la transposition des premières molécules en environnement semi-contrôlé.

 Les « miPEPs » pour stimuler de façon naturelle l’expression d’un gène ciblé

La révolution de Micropep réside dans l’identification et l’exploitation des « miPEPs » (ou « micropeptides »), ces protéines naturelles produites par les plantes qui permettent de réguler de façon temporaire et modérée l’expression de gènes clés pour leur développement, sans aucune modification d’ADN. Chaque micro-peptide permet ainsi de cibler spécifiquement une famille de gènes donnée chez une espèce végétale déterminée, permettant de développer de véritables traitements personnalisés pour les plantes. Les micro-peptides peuvent ainsi être utilisés pour accélérer ou ralentir la germination, augmenter la résistance aux maladies ou encore améliorer la floraison. Ainsi, les recherches menées par Micropep permettront par exemple d’identifier des « miPEPs » spécifiques au maïs qui viendront stimuler la vigueur germinative de la plante sans pour autant favoriser celle des mauvaises herbes à proximité.

Similar posts

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Dernière Lettre parue

Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)
Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)

Abonnement

(abonnement aux éditions de la Lettre et accès intégral au site)

Abonnez-vous à notre newsletter gratuite

Maison de la chimie 2018