Une vision stratégique de l'actualité scientifique et technologique du secteur des biotechnologies.

L’opiorphine aussi efficace que la morphine

Des chercheurs de Gustave Roussy, de l’Inserm, de l’université Paris-Sud, de l’Hôpital Bicêtre (AP-HP) et de l’Institut Pasteur viennent de montrer que l’opiorphine et sa forme stabilisée, le STR-324, sont aussi efficaces que la morphine sur les douleurs post-opératoires mais sans en présenter les effets secondaires les plus redoutés tels que les problèmes cardio-respiratoires. Cette découverte a été faite chez l’animal. Les premiers essais chez l’homme devraient démarrer fin 2017. A terme, le STR-324 pourrait également soulager d’autres types de douleurs comme les douleurs neuropathiques difficiles à calmer par les antalgiques classiques ou des patients algiques présentent des effets secondaires importants liés à leur traitement.

Anesthesiology 125 Novembre 2016

Similar posts
  • Classement de Shanghaï 2017: les universités américaines loin devant Les universités américaines dominent encore largement le classement de Shanghai 2017, annoncé à la mi-août : elles sont 16 dans le top 20 et 48 dans le top 100. Quelques universités européennes se maintiennent parmi les cent premières : celle de Zurich à  la 19e place, de Copenhague à  la 30e. En France,  l’université  Pierre-et-Marie-Curie (Paris-VI), est [...]
  • Paludisme : un marqueur génétique pour identifier les moustiques « super-propagateurs »   Les moustiques vecteurs du paludisme peuvent maintenant être identifiés plus facilement. Des chercheurs de l’Institut Pasteur, du CNRS et de l’IRD, en collaboration avec des équipes scientifiques africaines et américaines, viennent d’identifier un marqueur génétique qui permet de distinguer les moustiques les plus susceptibles d’être infectés par le parasite du paludisme en milieu naturel, [...]
  • Phagothérapie : « les portes s’ouvrent » Vous devez être abonné(e) et connecté(e) pour voir entièrement ce contenu. Veuillez Login pour accéder au [...]
  • Autisme : nouvel essai clinique concluant pour le bumétanide   Le traitement de l’autisme par le diurétique bumétanide donne des résultats prometteurs selon un nouvel essai clinique de phase II dirigé par le médecin Eric Lemonnier du CHU de Limoges en collaboration avec le neurobiologiste émérite Yehezkel Ben-Ari de l’Inserm à Marseille. Aucun traitement médicamenteux de l’autisme n’est disponible à ce jour alors que [...]
  • EDAP TMS, spécialiste des ultrasons thérapeutiques Vous devez être abonné(e) et connecté(e) pour voir entièrement ce contenu. Veuillez Login pour accéder au [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Dernière Lettre parue

Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)
Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)

Abonnement

(abonnement aux éditions de la Lettre et accès intégral au site)

Abonnez-vous à notre newsletter gratuite

InnovIn Med