Une vision stratégique de l'actualité scientifique et technologique du secteur des biotechnologies.

Les filières de formations en biotechnologies, scientifiques à part entière

 

Interview de Caroline Bonnefoy, inspectrice pédagogique Régionale Biotechnologies, biochimie, biologie, des académies de Versailles, Rouen et de Guadeloupe.

Caroline Bonnefoy

Caroline Bonnefoy

L’enseignement des biotechnologies est en progression en France : « L’entrée riche, c’est le labo : les élèves sont confrontés au réel notamment par un projet technologique accompagné d’une mini-recherche en groupe de 3 élèves».

Est-ce qu’il y a une augmentation de la demande pour la filière STL (Science et technologies de laboratoires) Biotechnologies ?

Elle est en augmentation et les sections s’ouvrent progressivement depuis la réforme de 2013. Dans l’académie de Versailles, il y en avait 9 en 2005 (public et privé) et il y en a 17 en 2017. Cette série est attractive par la dimension laboratoire qui permet d’accéder aux concepts scientifiques par les nombreuses expériences au laboratoire, mais n’est pas toujours bien connue. De plus  il faut une offre suffisante, un maillage territorial assez serré, pour permettre à ceux qui le souhaitent de venir en STL et que la demande augmente

Les STL ont deux spécialités, Biotechnologies et Sciences Physique et Chimie de Laboratoires dont le pilotage relève de deux Inspections Générales différentes (Biotechnologies et Physique Chimie). La section est créée depuis les années 60 (voir encadré).


Vous devez être abonné(e) et connecté(e) pour voir entièrement ce contenu.

Veuillez Login pour accéder au contenu.

 

Similar posts
  • Genopole : déposez votre dossier candidature au Booster avant le 1er mars Qu’est-ce que le Booster ? Qu’est-ce que le Booster ? Appel à candidatures : téléchargez votre dossier de candidatures avant le 1er mars Second étage du nouveau schéma d’accompagnement de Genopole, le Booster s’adresse aux entreprises de biotechnologies innovantes déjà créées (moins de deux ans), sélectionnées pour leur fort potentiel de développement en France et à l’international dans [...]
  • La génomique racontée par ses inventeurs Le Génie des Gènes, cet ouvrage paru en novembre 2017 aux éditions du Cherche-Midi  est rédigé par Pierre Tambourin, avec le concours de la journaliste Laurianne Goeffroy et la collaboration de Jean-François Prud’homme. Pierre Tambourin a été directeur général du Genopole de 1999 à 2016, et le livre retrace l’historique de cette aventure des temps [...]
  • InnovaFeed produit à grande échelle des farines d’insectes pour l’aquaculture Vous devez être abonné(e) et connecté(e) pour voir entièrement ce contenu. Veuillez Login pour accéder au [...]
  • Genopole : les lauréats du concours de jeunes sociétés de biotechnologies innovantes Genopole vient de décerner au Conseil régional d’Ile-de-France les prix de son concours annuel de jeunes sociétés de biotechnologies innovantes (hors santé).   Le lauréat est True Sipirit qui développe un appareil innovant de suivi de vinification permettant aux viticulteurs de réaliser en toute autonomie des tests physicochimiques.   Deux prix spéciaux ont également été décernés : OïkosSphere réinvente [...]
  • Une convention de mécénat entre la Fondation Paris-Reims et Fondagen Si les bioraffineries représentent la pierre angulaire de la bioéconomie, les biotechnologies industrielles constituent le « cœur vivant » des bioraffineries. Une convention de mécénat a été signée le jeudi 26 octobre 2017 au Sénat entre la Fondation Paris Reims et Fondagen. Issue d’une région fortement engagée dans la bioéconomie, notamment via le pôle IAR, [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Dernière Lettre parue

Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)
Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)

Abonnement

(abonnement aux éditions de la Lettre et accès intégral au site)

Abonnez-vous à notre newsletter gratuite