Une vision stratégique de l'actualité scientifique et technologique du secteur des biotechnologies.

Le bisphénol A reconnu comme « perturbateur endocrinien » par l’Agence européenne des produits chimiques

Le bisphénol A (BPA) a été reconnu comme un « perturbateur endocrinien » par l’Agence européenne des produits chimiques (ECHA) dans un communiqué publié le 17 juin.  Le  (BPA), utilisé notamment dans l’industrie du plastique, était déjà présent sur cette liste des « substances extrêmement préoccupantes » pour sa toxicité sur le système reproductif. L’ECHA reconnaît désormais que ce BPA a aussi des caractéristiques des perturbateurs endocriniens (PE), ces substances nocives pour le fonctionnement hormonal.

Le ministère français de la Transition écologique a salué la décision de l’ECHA par voie de communiqué. Cette nouvelle mise au point de l’ECHA sur le bisphénol A « ouvre la possibilité d’en limiter l’usage, en conditionnant son utilisation à l’octroi d’une autorisation temporaire et renouvelable« , explique de son côté l’Anses, l’agence française de sécurité sanitaire, de l’alimentation, de l’environnement et du travail, qui a porté le dossier à l’ECHA au nom de la France.

Similar posts
  • Sommes-nous moins intelligents que nos ancêtres? En partenariat avec RT Flash Edito du Sénateur René Trégouët Sommes-nous moins intelligents que nos ancêtres ? Fin 2013, une équipe internationale avait publié dans la revue Intelligence un article qui affirmait que les hommes étaient plus intelligents à l’époque victorienne que ne le sont les populations modernes. Selon ces chercheurs, l’espèce humaine aurait atteint [...]
  • Le coût sanitaire de l’exposition aux perturbateurs endocriniens Le coût sanitaire direct et indirect de l’exposition aux produits contenant des perturbateurs endocriniens (PE) pourrait s’élever à plus de 340 milliards de dollars par an aux Etats-Unis. Ce coût correspondrait à 2,33% du PIB des Etats-Unis par an (contre 1.2% à 2% du PIB pour l’UE). La différence entre l’UE et les Etats-Unis serait le fait de réglementations [...]
  • La Science au cœur du débat sur les perturbateurs endocriniens Le colloque « Oui à l’innovation » sur les perturbateurs endocriniens (PE) avait lieu au Sénat le 16 juin. Organisé par le groupe de travail et de recherche sur la santé et l’environnement, fondé par l’économiste Pascal Perri, il avait surtout pour objectif de lancer un manifeste réclamant l’introduction du droit à l’innovation dans la constitution. Lequel [...]
  • La Pollution et le cerveau humain : un grand débat doit s’ouvrir ! Vous devez être abonné(e) et connecté(e) pour voir entièrement ce contenu. Veuillez Login pour accéder au [...]
  • Perturbateurs endocriniens : une plate-forme de tests public/privé à bâtir Ce contenu est réservé aux abonnés. Pour continuer cliquer sur le lien ci dessous. Login & [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Dernière Lettre parue

Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)
Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)

Abonnement

(abonnement aux éditions de la Lettre et accès intégral au site)

Abonnez-vous à notre newsletter gratuite

InnovIn Med
Insectinov