Une vision stratégique de l'actualité scientifique et technologique du secteur des biotechnologies.

L’Afrique du Sud : le partenaire du développement des solutions de santé pour l’Afrique ?

A la veille du lancement de la première édition de la convention BIO Africa en août 2018 à Durban, l’Afrique du Sud veut se positionner comme la nation africaine fédératrice de la bio-économie sur le continent.

drapeaux-afrique-du-sudDepuis plus de 15 ans, l’Afrique du Sud affiche la volonté stratégique de développer les secteurs de la bio-économie et d’en faire de futurs relais de croissance et de diversification pour réduire sa dépendance aux ressources naturelles. L’Afrique du Sud dispose en effet d’atouts sur lesquels s’appuyer pour y parvenir : une biodiversité importante, des réserves de plantes indigènes sources d’ingrédients pour des produits naturels ; une excellence de la recherche en santé, avec comme important marqueur la première transplantation cardiaque réalisée en 1967 par le Pr Barnard au Cap ; ou encore des universités de premier plan et des centres de recherche réputés internationalement. Développer la bio-économie revêt également un caractère d’importance pour assurer la sécurité alimentaire du pays, dont l’autonomie alimentaire est menacée par des épisodes de sécheresse répétés.

Pour mener à bien cette ambition, le Department of Sciences & Technology (DST) a publié dès 2001 une stratégie de développement pour le secteur des biotechnologies, qui a permis à un certain nombre de plateformes, de centres d’excellence et d’initiatives de voir le jour. Une stratégie révisée en 2013 pour recentrer l’économie autour des biotechnologies, elle met l’accent sur la transformation de ces initiatives de recherches en actions pour la création d’emplois et l’accroissement de la contribution du secteur : celui-ci devrait passer de moins de 1% en 2007 à 5/6% du PIB à horizon 2030, soit environ 190 milliards de rands.


Vous devez être abonné(e) et connecté(e) pour voir entièrement ce contenu.

Veuillez Login pour accéder au contenu.

Romain Petit, Expert en innovation, et Véronique Briquet-Laugier, Conseillère de coopération et d’action culturelle, Ambassade de France en Afrique du Sud à Pretoria

Contact : veronique.briquet-laugier@diplomatie.gouv.fr

 

Similar posts

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Dernière Lettre parue

Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)
Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)

Abonnement

(abonnement aux éditions de la Lettre et accès intégral au site)

Abonnez-vous à notre newsletter gratuite

Microbiotes 2018