Une vision stratégique de l'actualité scientifique et technologique du secteur des biotechnologies.

Inotrem et Roche Diagnostics signent un accord de collaboration R&D pour développer un test diagnostic dans le domaine du choc septique

Paris, 10 novembre 2017. Inotrem S.A., une société de biotechnologie spécialisée dans le contrôle de la réponse immunitaire lors de maladies inflammatoires aigües, telles que le choc septique, annonce aujourd’hui un accord de collaboration R&D avec Roche Diagnostics pour développer un test diagnostic compagnon dans le domaine du choc septique ; ce test s’appuie sur une protéine plasmatique soluble (sTREM-1) développée par Inotrem et par la plateforme Elecsys® de Roche. Il s’agit du premier accord de collaboration de Roche Diagnostics avec une entreprise de biotechnologie.

Selon les termes de l’accord, Roche et Inotrem vont travailler sur une stratégie de biomarqueurs et développer un test in vitro prototype pour mesurer quantitativement la protéine soluble, sTREM-1, dans les échantillons plasmatiques de patients atteints de choc septique. sTREM-1 est un marqueur d’activation de la voie d’amplification de la réponse immunitaire ; et il a été montré que des concentrations plasmatiques élevées de sTREM-1 sont associées à des conséquences négatives pour les patients1. La mesure des concentrations plasmatiques et sanguines de sTREM-1 pourrait être un indicateur déterminant pour diagnostiquer et prévoir l’évolution des patients souffrants de choc septique 2,3,4.

Le sepsis est une réponse inflammatoire sévère et excessive associée à une grave infection qui touche jusqu’à 1% de la population tous les ans avec un taux de mortalité de 50% ce qui en fait la 10ème cause de mortalité dans les pays développés et la 1ère cause de mortalité dans les unités de soins intensifs. A l’heure actuelle, aucun traitement spécifique n’a été approuvé pour cette indication, en dehors des antibiotiques et traitements symptomatiques. En développant une solution thérapeutique innovante dont l’originalité est d’exploiter une cascade inflammatoire inédite et ciblant la cause du choc septique, Inotrem a le potentiel pour proposer aux patients le premier traitement spécifique dédié à cette indication. Créée en 2013, Inotrem a finalisé avec succès une étude clinique de phase 1 en 2016 et publié en septembre 2017 des résultats complémentaires démontrant le rôle positif de sa molécule phare, LR12.

L’hétérogénéité de la population de patients souffrants de choc septique est un enjeu essentiel. Cette collaboration vise à développer un test compagnon permettant de différencier les populations de patients et identifier ceux à même de répondre le mieux au traitement que développe Inotrem,” indique Jean-Jacques Garaud, Président et cofondateur d’Inotrem.

Cet accord atteste d’une volonté partagée d’accélérer le développement d’une thérapie ciblée pour les patients atteints de choc septique.”   “En tant que leader des tests de diagnostic in vitro8, c’est une opportunité exceptionnelle de participer à l’émergence d’un nouveau champ de la médecine personnalisée, dans un domaine connu pour être difficile du fait de l’hétérogénéité de la population concernée ”, poursuit Jean-Claude Gottraux, Directeur de Roche Diagnostics. “Nous sommes particulièrement heureux de cette collaboration qui est le premier accord jamais conclu par Roche Diagnostics avec une entreprise de biotech.”

 

Communiqué de presse

Similar posts
  • Atteintes musculaires sévères provoquées par le sepsis Des chercheurs de l’Institut Pasteur, de l’université Paris-Descartes, du Centre hospitalier Sainte-Anne et du CNRS ont publié une étude dévoilant les atteintes musculaires sévères provoquées par le sepsis, ou septicémie, expliquant les lourdes séquelles des patients après la réanimation : chez la souris, après une telle réponse inflammatoire généralisée de l’organisme, les quelques mitochondries subsistant [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Dernière Lettre parue

Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)
Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)

Abonnement

(abonnement aux éditions de la Lettre et accès intégral au site)

Abonnez-vous à notre newsletter gratuite

Immunotherapies for infectious deseases