Une vision stratégique de l'actualité scientifique et technologique du secteur des biotechnologies.

HIGH LIFE lève 12,3 M€ lors d’un tour de financement mené par SOFINNOVA PARTNERS

Cette levée de fonds permettra d’accélérer le programme de développement clinique et R&D de la société HighLife SAS, une start up d’instrumentation médicale qui développe une prothèse cardiaque destinée à remplacer la valve mitrale par voie trans-cathéter pour soigner des patients souffrants d’insuffisance mitrale.

High Life a annoncé la levée de 12,3 millions d’euros lors d’un tour de financement mené par Sofinnova Partners qui devient ainsi le principal investisseur de la société. HighLife avait précédemment levé un financement d’amorçage auprès d’un investisseur corporate, LivaNova PLC, qui a également participé au tour de table aux côtés de Georg Börtlein, le Président et fondateur de la société.

Basée à Paris (France), HighLife a été fondée en 2010 par Georg Börtlein, un serial entrepreneur qui avait déjà  co-fondé avec le Professeur Jacques Seguin et été le Directeur des opérations de CoreValve Inc., une société pionnière de la valve aortique par voie percutanée grâce au soutien de Sofinnova Partners, dès le démarrage et jusqu’à  son rachat par Medtronic en 2009 pour un montant supérieur à  700 millions de dollars.

Nous sommes enthousiastes de pouvoir soutenir HighLife et convaincus que leur approche trans-septale unique constitue la prochaine révolution technologique dans le domaine des valves implantées par voie percutanée,” déclare Antoine Papiernik, Managing Partner de Sofinnova Partners, “Nous sommes ravis de collaborer pour la deuxième fois avec Georg Börtlein et confiants que la technologie de HighLife sera adoptée par le monde clinique comme la prochaine génération de valve mitrale trans-catheter.”

« Cette levée de fonds va nous permettre de déployer notre programme de développement ambitieux et d’accélérer nos programmes cliniques et R&D. Nous sommes actuellement en train de recruter des patients dans plusieurs pays européens, notamment en France et en Allemagne, et allons étoffer cette activité dans cette première phase clinique«  poursuit Georg Börtlein.

Cette technologie vise à poser dans un premier temps un implant annulaire autour de la valve native, de manière réversible via un abord fémoral percutané. Une fois que la position adéquate de ce premier composant est confirmée, la bioprothèse est insérée en quelques minutes à travers l’anneau et vient trouver sa position optimale indépendamment de l’abord utilisé pour son insertion. L’interaction de l’anneau avec la prothèse mitrale permet de créer un système d’ancrage qui a la particularité de s’autopositionner et de s’adapter à l’anatomie de chaque patient. Ce système permet une insertion transseptale, après un abord par la veine fémorale et une ponction de la cloison inter-atriale. Cette approche a la faveur des médecins car elle permet d’éviter une ponction trans-apicale à travers le muscle cardiaque qui est souvent affaibli chez ces patients.

Similar posts
  • Des valves cardiaques à la française Le Congrès Euro PCR 2017 en Médecine de cardiologie interventionnelle a réuni du 16 au  19 mai dernier  plus de 2000 participants  à Paris autour des industriels du secteur,  américains ou européens : Boston Scientific Group qui vient de racheter Symetis fin mars, Abbott, GE Healthcare, Siemens Healthiners, Boeringher Ingelheim, … Une exposition conçue par Boston Scientific [...]
  • Christophe Dardel nommé directeur général d’EnobraQ Christophe Dardel, 57 ans, est nommé directeur général de la société toulousaine EnobraQ. Il succède à Michael Krel qui occupait le poste depuis la création de l’entreprise fin 2015. L’ancien DG, qui demeure membre du Conseil d’Administration d’EnobraQ, a repris ses fonctions au sein de Sofinnova Partners. Cette nomination marque une nouvelle impulsion dans la [...]
  • Cerenis Therapeutics en chute après l’échec de l’essai clinique de phase 2 Carat ↑ Cerenis Therapeutics a perdu deux tiers  de sa valeur le 2 mars 2017 suite à l’échec de l’essai clinique de phase II mené sur le CER-001 (étude Carat) chez des patients ayant subi un syndrome coronarien aigu. Les résultats n’ont pas montré de différences statistiques entre le CER-001 et le groupe placebo quant au principal [...]
  • Succès de l’introduction en bourse de Lysogène Lysogène annonce le succès de son introduction sur le compartiment C d’Euronext Paris. Malgré des conditions de marché difficiles, la société spécialisée dans la thérapie génique visant deux maladies rares dans le domaine du SNC, a réussi à lever 22,6 M€ (objectif initialement annoncé : 30 M€) auxquels viennent s’ajouter 2 M€ issus de la conversion d’obligations [...]
  • Dessiner un arc en ciel entre la Chine et la France. Dix jours après de la victoire de Donald Trump aux présidentielles américaines se déroulaient le 18 novembre les 2èmes rencontres France Chine en santé au siège de bpifrance. La cinquième table-ronde de la journée, consacrée aux fonds d’investissements, réunissait la fine fleur des capitaux risqueurs français et le N°1 des fonds chinois, IDG Capital. Elle [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Dernière Lettre parue

Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)
Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)

Abonnement

(abonnement aux éditions de la Lettre et accès intégral au site)

Abonnez-vous à notre newsletter gratuite

Immunotherapies for infectious deseases