Une vision stratégique de l'actualité scientifique et technologique du secteur des biotechnologies.

Extreme Computing : le prix Bull-Joseph Fourier 2015

Le prix Bull-Joseph Fourier 2015 a été remis le 12 avril par Catherine Rivière, P-dg de GENCI et par Philippe Vannier, Directeur Exécutif, Big Data et Sécurité, Directeur de la Technologie du Groupe Atos, en présence de nombreux représentants de la communauté scientifique française.Fruit de la collaboration entre Atos et GENCI, ce prix a pour objectif de contribuer à accélérer le développement de la simulation numérique en France et à développer un large écosystème associant centres de calcul, laboratoires de recherche et industriels européens.

Premier prix : sauver des vies humaines en accélérant le diagnostic des accidents vasculaires cérébraux (AVC)

Ce prix a été décerné à l’équipe composée de Frédéric Nataf, Directeur de recherche au CNRS, Frédéric Hecht,Professeur, et de Pierre-Henri Tournier Post doctorant du laboratoire J.-L. Lions de l’Université Pierre et Marie Curie, projet Alpines-INRIA ; de Victorita Dolean, Reader at Department of Mathematics and Statistics of University of Strathclyde (Glasgow, UK) et Laboratoire J.-A. Dieudonné de l’Université de Nice-Sophia Antipolis; de Pierre Jolivet, Chercheur CNRS de l’IRIT-ENSEEIHT de Toulouse. Menés en collaboration avec la société d’imagerie médicale EMTensor, ces travaux de simulation démontrent la faisabilité d’une technique d’imagerie novatrice basée sur les micro-ondes permettant de distinguer en moins de 15 mn les deux types d’AVC (ischémique ou hémorragique) et utilisable dès la prise en charge du malade puis lors de son hospitalisation.

Deuxième prix : révolutionner le développement de nouveaux matériaux

Antoine Levitt, chargé de recherche à l’Inria, et Marc Torrent, Chef de laboratoire au CEA ont été récompensés pour leurs travaux de recherche qui vont permettre de créer de nouveaux matériaux, sans recourir à l’expérience, et de pouvoir prédire leurs propriétés, grâce à de puissantes techniques de simulation de leur structure électronique. En parallélisant le logiciel « ABINIT » et en lui permettant de profiter de la puissance des très grands supercalculateurs, ils ouvrent la voie au « material by design »

Similar posts
  • « Le printemps de l’Intelligence artificielle »   Le rapport « Pour une intelligence artificielle, maîtrisée, utile et démystifiée » a été remis le 15 mars dernier par l’Office Parlementaire d’Evaluation des Choix Scientifiques et Techniques) au Sénat et à l’Assemblée Nationale et rendu public le 29 mars au Sénat. « L’OPECST a été saisi le 29 février 2016 par la commission des affaires économiques [...]
  • Partenariat de recherche stratégique entre PIERRE FABRE et H-IMMUNE pour développer des immunothérapies de rupture dans le domaine du can...     Pierre Fabre, le deuxième groupe pharmaceutique privé français, va collaborer avec H-Immune pour utiliser la plateforme propriétaire d’Immunisation In Vitro (IVI) développée par cette biotech émergente, spin-off du CEA, afin de générer des candidats d’anticorps monoclonaux entièrement humains (mAbs), dépourvus d’effets secondaires liés à leur humanisation. L’élément-clé du modèle d’H-Immune réside dans le [...]
  • Le biocontrôle par la microbiologie de sols   Tribune libre de Christian Huyghe, directeur scientifique de l’INRA Le sol est riche en matière organique et extrêmement riche en microbes ; ce « microbiote » est dépendant de l’histoire de la parcelle et il conditionne ses potentialités agronomiques : la capacité à faire pousser, c’est ça qui va déterminer la minéralisation de l’azote, la libération du [...]
  • Un lien entre virus et vie sexuelle sur Terre En identifiant formellement le principal acteur de la fusion entre les deux cellules sexuelles mâle et femelle, des chercheurs de l’Institut Pasteur, du CNRS et de l’Université Paris Descartes, associés à des équipes américaines et allemandes, dévoilent l’origine virale probable de ce processus de fusion, commun à une grande partie des organismes vivants sur Terre. [...]
  • Un nouvel arbre du vivant se dessine Edito du Sénateur René Tregouët, en partenariat avec RTFlash   En 1859, la théorie de l’évolution de Charles Darwin bouleversa la conception que les scientifiques se faisaient de la vie et de sa longue évolution. En 1866, le grand naturaliste allemand Ernst Haeckel (fondateur de l’écologie) proposa son arbre phylogénétique, véritable représentation de l’arbre du [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Dernière Lettre parue

Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)
Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)

Abonnement

(abonnement aux éditions de la Lettre et accès intégral au site)

Abonnez-vous à notre newsletter gratuite

Genopole
AIS 2017