Une vision stratégique de l'actualité scientifique et technologique du secteur des biotechnologies.

DreamPore ambitionne de se positionner comme leader dans la protéomique sur molécule unique

La start-up va faire la preuve de concept de son kit de dépistage de la récidive du cancer sur la technologie à nanopores. Au-delà, elle veut profiter d’un créneau vacant sur lequel elle a pris de l’avance depuis 15 ans dans la protéomique.

Développer un kit permettant de faire le diagnostic de la récidive du cancer à partir de cellules tumorales circulantes dans le sang, tel est le premier objectif de la société DreamPore. « C’est une technologie non invasive. Notre équipe, à l’hôpital, est capable de détecter et d’isoler une seule cellule tumorale dans un prélèvement de sang, et d’identifier les plus agressives, celles qui vont se métastaser dans un autre tissu, à l’aide de la technologie nanopores développée par l’équipe du Pr. Pelta » (1) explique Philippe Manivet, directeur du Centre de Ressources Biologiques de l’hôpital Lariboisière, chercheur de l’UMR INSERM 1141.


Vous devez être abonné(e) et connecté(e) pour voir entièrement ce contenu.

Veuillez Login pour accéder au contenu.

Similar posts

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Dernière Lettre parue

Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)
Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)

Abonnement

(abonnement aux éditions de la Lettre et accès intégral au site)

Abonnez-vous à notre newsletter gratuite

InnovInMed2018
Maison de la chimie 2018
JIB 2018