Une vision stratégique de l'actualité scientifique et technologique du secteur des biotechnologies.

Deux nouveaux gènes associés au risque de développer la maladie d’Alzheimer

Une étude internationale a identifié de nouveaux gènes associés au risque de développer la maladie d’Alzheimer. Ces gènes, sont fortement exprimés au niveau des cellules microgliales.

L’influence de la génétique dans les formes précoces de la maladie d’Alzheimer est bien connue, mais les formes tardives de la maladie possèdent également une composante génétique. Certaines régions de l’ADN, près d’une trentaine, ont déjà été identifiées, mais d’autres variants, rares, contribuent également au risque de développer la maladie.

« Découvrir de nouveaux gènes, c’est comme trouver les pièces d’un puzzle, que les biologistes font correspondre pour reconstruire une image complète de la maladie » explique le Pr Harald Hampel, investigateur principal à l’ICM et titulaire de l’AXA Research Fund & UPMC Chair « Anticiper la Maladie d’Alzheimer. Deux nouveaux gènes, qui n’étaient jusqu’alors pas considérés comme à risque dans la maladie d’Alzheimer, ont été identifiés au cours d’une étude qui comparait l’ADN de dizaines de milliers de personnes atteintes de la maladie à celui d’individus sains de la même tranche d’âge.

Ces gènes, sont fortement exprimés au niveau des cellules microgliales, les principales cellules immunitaires du cerveau, et participent à la réponse immunitaire innée qui aurait un rôle direct dans le développement de la maladie d’Alzheimer et ne serait plus juste une conséquence de la dégénérescence des neurones. « Au-delà de l’identification des deux gènes qui influencent le risque de développer la maladie d’Alzheimer, nos travaux mettent en évidence un certain nombre d’autres gènes et protéines formant un réseau qui pourrait jouer un rôle dans son développement. Ces gènes particuliers, qui suggèrent un rôle causal des cellules immunitaires du cerveau dans la maladie, sont également de très bonnes cibles pour de futurs traitements» commente le Pr Harald Hampel.
Rare coding variants in PLCG2, ABI3, and TREM2 implicate microglial-mediated innate immunity in Alzheimer’s disease.
Sims R et al.
Nat Genet. 2017 Jul 17.

 

Similar posts
  • AlzProtect nomme Noëlle Callizot au poste de directrice de développement pharmaceutique.   Experte internationale dans l’industrie pharmaceutique et biotech, Noëlle Callizot rejoint la société biopharmaceutique AlzProtect qui va entrer en phase 2 pour le traitement de la maladie d’Alzheimer. Durant 20 dernières années, elle a permis le développement pharmaceutique de molécules neuro-actives jusqu’au stade clinique avancé. En tant que directrice de la neuropharmacologie au Royaume Uni [...]
  • Maladie d’Alzheimer : il faut changer notre approche conceptuelle de la maladie Edito du Sénateur René Trégouët, en partenariat avec RTFLASH zoom On estime que la maladie d’Alzheimer touche déjà 850.000 personnes en France, et 225.000 nouveaux malades sont diagnostiqués chaque année. Elle se traduit par une dégénérescence lente mais inexorable des neurones, qui débute au niveau de l’hippocampe puis s’étend à l’ensemble du cerveau. Elle se [...]
  • Maladie d’Alzheimer, un médicament bloque le flux d’ions toxiques pour les neurones En partenariat avec RTFlash 29/01/2018 zoom De nombreuses études ont lié la maladie d’Alzheimer à l’accumulation dans le cerveau de deux protéines, bêta-amyloïde et tau. Ces protéines pourraient créer des pores dans les membranes des cellules nerveuses qui permettraient aux ions de circuler de manière incontrôlable et toxique, ce qui entraînerait la dysfonction neuronale et [...]
  • Lutte contre le cancer : des progrès extraordinaires réalisés grâce à l’immunothérapie En partenariat avec RTFlash Vendredi, 05/01/2018, Edito du Sénateur René Trégouët Même si la vaccination a été pratiquée de manière empirique en Chine dès le XVIème siècle, c’est en 1776 que l’anglais Jenner mit en œuvre pour la première fois, à grande échelle sur l’homme, de manière scientifique, le principe de la vaccination : l’immunologie était [...]
  • myBrain Technologies maîtrise le neuro feed back cérébral Vous devez être abonné(e) et connecté(e) pour voir entièrement ce contenu. Veuillez Login pour accéder au [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Dernière Lettre parue

Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)
Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)

Abonnement

(abonnement aux éditions de la Lettre et accès intégral au site)

Abonnez-vous à notre newsletter gratuite

oulouse ESOF 2018