Une vision stratégique de l'actualité scientifique et technologique du secteur des biotechnologies.

Des virus tombés du ciel

Chaque jour, des millions voire des milliards de virus et de bactéries retombent au sol après avoir voyagé dans l’atmosphère. D’après l’équipe internationale à l’origine de cette étude, ce sont jusqu’à 7 milliards de virus qui se déposent ainsi quotidiennement sur chaque mètre carré du globe de la surface terrestre, souvent après un voyage de plusieurs milliers de kilomètres. Curtis Suttle, de l’Université de Colombie Britannique, à Vancouver, et ses collègues ont découvert que les virus sont généralement soulevés initialement par les embruns. Il voyagent ensuite dans la troposphère entre 2500 et 3000 m d’altitude, sur de petites particules organiques sur lesquelles ils se sont déposés, avant de redescendre sur la terre. Des résultats qui pourraient expliquer pourquoi des virus génétiquement identiques peuvent être observés en des endroits très différents du globe.

The ISME Journal (janvier 2018) doi:10.1038/s41396-017-0042-4

 

Similar posts
  • Un lien entre virus et vie sexuelle sur Terre En identifiant formellement le principal acteur de la fusion entre les deux cellules sexuelles mâle et femelle, des chercheurs de l’Institut Pasteur, du CNRS et de l’Université Paris Descartes, associés à des équipes américaines et allemandes, dévoilent l’origine virale probable de ce processus de fusion, commun à une grande partie des organismes vivants sur Terre. [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Dernière Lettre parue

Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)
Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)

Abonnement

(abonnement aux éditions de la Lettre et accès intégral au site)

Abonnez-vous à notre newsletter gratuite