Une vision stratégique de l'actualité scientifique et technologique du secteur des biotechnologies.

Deinove change de stratégie

 

Interview d’Emmanuel Petiot, Directeur général de Deinove

 

Emmanuel Petiot, Directeur général de Deinove

Emmanuel Petiot, Directeur général de Deinove

La société montpelliéraine Deinove accentue son développement sur les caroténoïdes et les antibiotiques, répondant à un problème de santé publique.

 

Vous avez réintégré la filiale Deinobiotics à 100 % ?

Oui, nous avons repris la structure Deinobiotics à 100 %, le 5 janvier, une filiale dirigée par Dominique Le Beller qui développe des antibiotiques et antifongiques. C’est un des manquements constatés des développements médicaux dans la pharma : aujourd’hui les laboratoires pharmaceutiques se concentrent sur les traitements de longues durées (par exemple,  cancer) car plus rémunérateurs et ne développent pas d’antibiotiques alors que les multi-résistances augmentent, avec des conséquences tragiques à moyen terme, et que personne ne fait rien. Nous avons changé de stratégie et notre nouveau modèle d’affaires est pérennisé sur la partie macro-économique, compte tenu du développement des maladies multi résistantes. Nous n’avons pas besoin de nous soucier de l’environnement extérieur alors que dans le domaine des bioénergies nous devions sans cesse guetter le prix du pétrole. Avec un prix du baril à moins de 50 $, aucun investisseur ne veut se positionner. Nous criblons également à grande échelle des centaines d’extraits pour entrer dans la cosmétique et ça fonctionne très bien.


Vous devez être abonné(e) et connecté(e) pour voir entièrement ce contenu.

Veuillez Login pour accéder au contenu.

Similar posts
  • Da Volterra annonce la publication des résultats d’un essai clinique évaluant DAV132 pour la prévention de la perturbation du microbiote ... Communiqué de presse Paris (France), 16 janvier 2018 – Da Volterra, une entreprise de biotechnologie qui innove contre les maladies infectieuses et pour la protection du microbiote, annonce aujourd’hui la publication des résultats révolutionnaires d’un essai clinique de phase 1 du produit DAV132, développé pour la protection du microbiote intestinal des perturbations induites par les [...]
  • CARBIOS clôture avec succès la dernière étape clé du projet THANAPLAST™     CARBIOS (Euronext Growth Paris : ALCRB), société pionnière dans le domaine de la bioplasturgie, annonce avoir validé avec succès la cinquième et dernière étape clé du projet THANAPLAST™ et avoir reçu à ce titre un versement de 1 021 871 € de Bpifrance.   Le projet THANAPLAST™ représente un budget global de 22 [...]
  • Une convention de mécénat entre la Fondation Paris-Reims et Fondagen Si les bioraffineries représentent la pierre angulaire de la bioéconomie, les biotechnologies industrielles constituent le « cœur vivant » des bioraffineries. Une convention de mécénat a été signée le jeudi 26 octobre 2017 au Sénat entre la Fondation Paris Reims et Fondagen. Issue d’une région fortement engagée dans la bioéconomie, notamment via le pôle IAR, [...]
  • Le plasma froid enflamme l’industrie cosmétique Quand les sciences dures rencontrent la cosmétique, le potentiel de développement semble inépuisable. C’est du moins ce que suggère la success story du Plasma Jet, une source de plasma froid qui séduit les géants du secteur. Rencontre avec Éric Robert du Groupe de recherches sur l’énergétique des milieux ionisés (Gremi), CNRS/ Université d’Orléans, qui développe [...]
  • Euglena, de l’aliment au biocarburant Vous devez être abonné(e) et connecté(e) pour voir entièrement ce contenu. Veuillez Login pour accéder au [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Dernière Lettre parue

Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)
Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)

Abonnement

(abonnement aux éditions de la Lettre et accès intégral au site)

Abonnez-vous à notre newsletter gratuite

Chimie et Biologie de Synthèse : les Applications