Une vision stratégique de l'actualité scientifique et technologique du secteur des biotechnologies.

Daniel Tomé, Prix de la recherche agronomique 2016

Stéphane Le Foll, Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, Thierry Mandon, Secrétaire d’état à l’Enseignement Supérieur et à la recherche, et Philippe Mauguin, président directeur général de l’Inra ont ouvert le 13 décembre la cérémonie des Lauriers de l’Inra à La Gaîté lyrique à Paris.

Ils ont remis, avec Olivier Le Gall, directeur général délégué aux affaires scientifiques de l’Inra, Claude Ronceray, directeur général délégué à l’appui à la recherche de l’Inra, et Axel Kahn, président du comité d’éthique Inra-Cirad-Ifremer, un trophée aux six lauréats qui récompense leur engagement et leurs résultats dans différents domaines de la recherche agronomique.

 

Daniel Tomé, INRA Jouy-en-Josas

Daniel Tomé

Le prix de la Recherche agronomique est décerné à Daniel Tomé, professeur à AgroParisTech et directeur de l’unité Physiologie de la nutrition et du comportement alimentaire de l’Inra de Jouy-en-Josas. Assurant le lien et le rôle de conseil pour le secteur agroalimentaire, il a eu l’idée de créer en 2011 la chaire Anca, une chaire de mécénat d’AgroParisTech qui a pour vocation de transmettre efficacement des savoirs sur les liens entre l’alimentation et la santé afin d’assurer la promotion d’une alimentation saine et durable. Ce « sous-marin de l’Inra » comme il aime à se décrire, n’en est pas moins une référence mondiale en nutrition humaine, expert auprès de l’OMS, la FAO, l’EFSA ou l’Anses. Il est l’expert des besoins et de la qualité de l’apport des protéines pour la population mondiale.

Le prix « Appui à la recherche » est remis à Marie-Ange Menella pour son rôle clé en tant qu’administratrice aux Services déconcentrés d’appui à la recherche du centre Inra de Montpellier. Celle qui « aime être utile » et « attentive » à ses collègues méritait d’être mise en lumière à son tour.

Le prix « Innovation technologique pour la recherche », revient à Patrick Pastuszka, directeur de l’unité expérimentale Forêt Pierroton du centre Inra de Bordeaux-Aquitaine. Il a fait de l’amélioration variétale du pin maritime une des « success stories » de l’institut, pour le plus grand bonheur des professionnels du secteur.

Le prix collectif « Impact de la recherche » récompense le groupe Sélection génomique bovine du centre Inra de Jouy-en-Josas, emmené par Didier Boichard. Ceux qui disent « avoir vécu une expérience géniale » ont également œuvré à l’amélioration de la qualité des produits laitiers et carnés, du bien-être animal et de l’impact de l’élevage sur l’environnement.

Le prix « Espoir scientifique » est attribué à Ana Villares, chargée de recherche dans l’unité Biopolymères, interactions, assemblages du centre Inra d’Angers-Nantes, qui travaille à la conception de nouveaux matériaux biosourcés performants et durables.

Le prix « Défi scientifique » salue le parcours de Raphaël Mercier qui, en tant que directeur de recherche à l’IJPB du centre Inra de Versailles-Grignon, a contribué à la caractérisation d’une soixantaine de gènes impliqués dans la méiose qui ont eu un grand retentissement dans le domaine végétal.

Similar posts

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Dernière Lettre parue

Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)
Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)

Abonnement

(abonnement aux éditions de la Lettre et accès intégral au site)

Abonnez-vous à notre newsletter gratuite

Mab Design
AIS 2017