Une vision stratégique de l'actualité scientifique et technologique du secteur des biotechnologies.

Da Volterra rejoint le consortium européen COMBACTE-NET

Da Volterra rejoint le consortium européen COMBACTE-NET pour accélérer le développement de produits luttant contre les infections bactériennes et la résistance aux antibiotiques.

Da Volterra, société biopharmaceutique leader dans le domaine des infections bactériennes et de la résistance aux antibiotiques, annonce le 15 novembre sa participation au consortium européen COMBACTE-NET (Combatting Bacterial Resistance in Europe) aux côtés des sociétés MedImmune (AstraZeneca) et The Medicines Company.

Ce consortium, financé à hauteur de 87,3 millions d’euros par la Commission Européenne et l’EFPIA dans le cadre du programme IMI (Innovative Medicines Initiative), vise à rapprocher chacun des partenaires d’un réseau de médecins hospitaliers et d’experts pour accélérer la réalisation d’essais cliniques sur de nouveaux agents thérapeutiques efficaces contre les infections bactériennes et la résistance aux antibiotiques, menace de santé publique grandissante au niveau mondial.

Dans le cadre de ce consortium, Da Volterra initie une étude épidémiologique sur 1 000 patients recrutés dans 30 centres cliniques européens (Pays-Bas, Allemagne, Grèce, Espagne, Roumanie, France). Ces patients de plus de 50 ans, recevant un traitement antibiotique, seront suivis sur 3 mois pour détecter toute occurrence d’une infection à Clostridium difficile suivant la prise d’antibiotique. L’objectif de cette étude consiste à analyser finement les facteurs de risque des infections à Clostridium difficile et ainsi cerner les populations pour lesquelles la prévention de cette pathologie sera la plus efficace. Da Volterra développe en effet un produit, désigné sous le code DAV132, qui vise à prévenir les infections à Clostridium difficile chez les patients à risque.

Florence Séjourné

Florence Séjourné

Florence Séjourné, PDG de Da Volterra, a déclaré : « Nous sommes très fiers de participer au consortium COMBACTE-NET aux côtés de partenaires aussi prestigieux. Da Volterra est engagée depuis des années dans cette lutte et se positionne comme l’une des rares sociétés au monde à disposer d’un nouvel agent en développement clinique pour la prévention des infections à Clostridium difficile, en protégeant le microbiote intestinal des altérations induites par les traitements antibiotiques. Dans ce consortium, nous allons pouvoir accélérer sensiblement le développement clinique de DAV132 et préparer de manière optimale sa phase 3 ».

Rappelons que le consortium COMBACTE-NET (Combatting Bacterial Resistance in Europe) est le premier projet du programme public-privé IMI (Innovative Medicines Initiative) à avoir émergé de l’initiative ND4BB (New Drugs For Bad Bugs) lancé sur la volonté de la Commission Européenne et co-financé par l’Europe et les industriels du médicament. Tous les projets de l’initiative visent à soutenir des projets de recherche collaboratifs, à construire des réseaux européens d’experts industriels et académiques, à stimuler la réalisation d’essais cliniques dans le respect des bonnes pratiques cliniques (BPC) et à favoriser l’enregistrement de nouveaux agents thérapeutiques qui formeront l’arsenal antibactérien de demain. Le réseau actuellement déployé par COMBACTE-NET rassemble plus de 750 centres hospitaliers, 450 laboratoires et plus de 1 000 investigateurs répartis dans de très nombreux pays d’Europe.

Similar posts

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Dernière Lettre parue

Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)
Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)

Abonnement

(abonnement aux éditions de la Lettre et accès intégral au site)

Abonnez-vous à notre newsletter gratuite

InnovIn Med
Insectinov