Une vision stratégique de l'actualité scientifique et technologique du secteur des biotechnologies.

Coup de chaud dans les mitochondries

Chez les organismes endothermes, comme l’être humain, qui régulent leur température corporelle grâce à leur métabolisme, les mitochondries jouent un rôle essentiel. Une partie de l’énergie fournie par l’oxydation du glucose y est stockée sous forme de molécules d’ATP mais l’essentiel (à hauteur de 70 %) est libéré sous forme de chaleur. Or, pour que les cellules, et au-delà tout notre corps puisse maintenir sa température de 37,5 °C, la température qui règne dans ces organites est bien supérieure.


Vous devez être abonné(e) et connecté(e) pour voir entièrement ce contenu.

Veuillez Login pour accéder au contenu.

 

Similar posts
  • Maladie d’Alzheimer : il faut changer notre approche conceptuelle de la maladie Edito du Sénateur René Trégouët, en partenariat avec RTFLASH zoom On estime que la maladie d’Alzheimer touche déjà 850.000 personnes en France, et 225.000 nouveaux malades sont diagnostiqués chaque année. Elle se traduit par une dégénérescence lente mais inexorable des neurones, qui débute au niveau de l’hippocampe puis s’étend à l’ensemble du cerveau. Elle se [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Dernière Lettre parue

Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)
Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)

Abonnement

(abonnement aux éditions de la Lettre et accès intégral au site)

Abonnez-vous à notre newsletter gratuite

Microbiotes 2018
oulouse ESOF 2018