Une vision stratégique de l'actualité scientifique et technologique du secteur des biotechnologies.

Chaque organe a sa propre horloge biologique

L’efficacité d’un médicament dépend-elle de l’heure à laquelle il est administré ? Oui, si l’on en croit les travaux réalisés par une équipe de recherche internationale emmenée par Howard Cooper, de l’Institut Cellule souche et cerveau de l’Université de Bron. Pour arriver à ce résultat, les chercheurs ont cartographié l’activité des gènes d’un primate, le Babouin olive.


Vous devez être abonné(e) et connecté(e) pour voir entièrement ce contenu.

Veuillez Login pour accéder au contenu.

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Dernière Lettre parue

Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)
Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)

Abonnement

(abonnement aux éditions de la Lettre et accès intégral au site)

Abonnez-vous à notre newsletter gratuite