Une vision stratégique de l'actualité scientifique et technologique du secteur des biotechnologies.

Cellectis obtient un brevet couvrant l’utilisation de la technologie CRISPR dans les cellules T

logo-cellectis_rgb-claim

Le 24 juillet 2017 – New York (N.Y.) – Cellectis (Alternext : ALCLS ; Nasdaq : CLLS), société biopharmaceutique de stade clinique, spécialisée dans le développement d’immunothérapies fondées sur des cellules CAR-T ingénierées (UCART), annonce aujourd’hui l’octroi par l’Office Européen des Brevets (OEB) du brevet EP3004337, pour son invention de l’utilisation d’endonucléases guidées par ARN, telles que Cas9 ou Cpf1, afin de modifier génétiquement des cellules T. Le brevet sera effectif à compter du 2 août 2017.

L’obtention de ce brevet pleinement axé sur le domaine thérapeutique, s’inscrit dans la la continuité des brevets obtenus par Cellectis au cours des deux dernières décennies couvrant les principales technologies d’ingénierie du génome, notamment les méganucléases, TALEN®, MegaTAL et CRISPR.

« Cellectis est une société pionnière de l’édition du génome qui a toujours été à l’avantgarde de toutes les technologies d’édition du génome », a déclaré le Dr. André Choulika, Président-directeur général de Cellectis. « Nous avons été les premiers à explorer le potentiel de la technologie CRISPR à ses débuts dans diverses applications, y compris dans le domaine thérapeutique ainsi que dans l’alimentation et ces premiers résultats ont mené à l’octroi de ce nouveau brevet. Bien que Cellectis ait sélectionné la technologie d’édition du génome TALEN® parce qu’étant la plus robuste et la plus modulable pour les usages thérapeutiques chez l’homme et pour le développement des produits de la société, notre équipe utilise parfois CRISPR en recherche et développement sur les cellules T, car c’est une option moins coûteuse et plus adaptée à la recherche amont. En tant que tel, ce brevet renforce encore davantage la position de leader de Cellectis dans le domaine de l’édition du génome et nous prévoyons d’obtenir des brevets supplémentaires dans un avenir proche ».

Cellectis est convaincue de la solide valeur de ce brevet pour le développement futur de cellules CAR-T ingénierées et entend le mettre à disposition des entreprises qui souhaitent utiliser cette technologie dans les cellules T via des accords de licence. Les inventeurs de ce brevet sont le Dr. André Choulika, Président-directeur général de Cellectis et l’un des pionniers dans le développement de technologies d’ingénierie du génome induite par nucléases ; le Dr. Philippe Duchateau, Directeur Scientifique de Cellectis et expert en édition du génome ; et le Dr. Laurent Poirot, Responsable de la Recherche amont de Cellectis et expert des fonctions géniques dans les cellules immunitaires.

Revendication n°1 du brevet EP3004337 1) A method of preparing T-cells for immunotherapy comprising the steps of: (a) Genetically modifying T-cells by introduction into the cells and/or expression in the cells of at least: – a RNA-guided endonuclease; and – a specific guide RNA that directs said endonuclease to at least one targeted locus in the T-cell genome, wherein said RNA-guided endonuclease is expressed from transfected mRNA, and said guide RNA is expressed in the cells as a transcript from a DNA vector; (b) expanding the resulting cells in vitro. A propos de Cellectis Cellectis est une entreprise biopharmaceutique spécialisée dans le développement d’immunothérapies fondées sur les cellules CAR-T ingénierées (UCART).

Sa mission est de développer une nouvelle génération de traitement contre le cancer, grâce aux cellules T ingénierées.

Cellectis capitalise sur ses 17 ans d’expertise en ingénierie des génomes – s’appuyant sur ses outils phares les TALEN® et les méganucléases, et sur la technologie pionnière d’électroporation PulseAgile – afin de créer une nouvelle génération d’immunothérapies. L’immunothérapie adoptive anti-cancer développée par Cellectis est fondée sur des cellules T allogéniques exprimant un récepteur antigénique chimérique (CAR). Les technologies CAR sont conçues pour cibler des antigènes à la surface des cellules cancéreuses. Grâce à ses technologies pionnières d’ingénierie des génomes appliquées aux sciences de la vie, le groupe Cellectis a pour objectif de créer des produits innovants dans de multiples domaines ciblant plusieurs marchés. Cellectis est cotée sur le marché Alternext (code : ALCLS) ainsi que sur le Nasdaq (code : CLLS). Pour en savoir plus, visitez notre site internet : www.cellectis.com

Talking about gene editing? We do it. TALEN® est une marque déposée, propriété du Groupe Cellectis.

Similar posts
  • Cellectis lance Calyxt sur le Nasdaq Calyxt, la filiale à 100 % de Cellectis spécialisée dans l’édition génomique des plantes, a démarré son introduction en bourse sur le Nasdaq jeudi 13 juillet. Cette IPO repose sur l’émission de plus de 6 millions d’actions ordinaires auxquelles peuvent s’ajouter quelques 900 000 actions supplémentaires avec une option de surallocation. Les actions seront vendues [...]
  • Calyxt lance son introduction en bourse sur le NASDAQ pour un montant total d’environ 100 millions de dollars Cellectis S.A. (Alternext : ALCLS ; Nasdaq : CLLS) et Calyxt, Inc. , sa filiale dédiée à l’édition du génome des plantes, ont annoncé le 10 juillet le lancement de l’introduction en bourse de Calyxt moyennant l’émission et l’enregistrement de 6 060 606 actions ordinaires de Calyxt en vertu d’un document d’enregistrement en anglais dit “Form [...]
  • Quelles sont les technologies qui vont changer le monde? Edito du Sénateur René Trégouët, en partenariat avec RTFlash La prospective scientifique est un art difficile et on ne compte plus les prévisions technologiques qui se sont avérées erronées ou trop optimistes. Néanmoins, il est intéressant de comparer et de croiser les dernières études prospectives publiées par trois grands organismes internationaux, l’OCDE, le MIT et [...]
  • Les biotechs profitent de « l’effet Trump » ↑ Contre toutes attentes, les biotechs profitent en bourse de « l’effet Trump ». Hillary Clinton ayant affiché son opposition aux pratiques de hausse des prix pharmaceutiques, sa défaite électorale a fait rebondir le secteur des biotechs. Sur Euronext, Adocia a pris jeudi 10 novembre en séance 5,46 % et Innate 6,45%. Cellectis, qui avait [...]
  • CRISPR/Cas au centre de la biotech Ce contenu est réservé aux abonnés. Pour continuer cliquer sur le lien ci dessous. Login & [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Dernière Lettre parue

Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)
Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)

Abonnement

(abonnement aux éditions de la Lettre et accès intégral au site)

Abonnez-vous à notre newsletter gratuite

Cosmetic-360.com
InnovIn Med