Une vision stratégique de l'actualité scientifique et technologique du secteur des biotechnologies.

Cell Constraint & Cancer : une innovation de rupture

 

Cell Constraint & Cancer a mené les premiers essais in vivo à partir des principes de la “Physical Oncology”, une discipline avancée aux Etats-Unis et à Singapour mais peu connue en France.

Nous travaillons sur l’étude des tissus tumoraux par des physiciens. Née aux Etats-Unis, il y a une dizaine d’années, cette nouvelle approche mobilise des financements très importants du National Cancer Institute qui sont répartis sur un réseau de 12 universités américaines parmi les meilleures (MIT, Cornell, Harvard, Stanford…). Les recherches sont mises en oeuvre en cancérologie et en biologie des tissus sous l’angle de la physique des solides. En Asie, l’Institut de Mecanobiologie de Singapour attire également de nombreux chercheurs japonais, européens, asiatiques” s’exclame Rémy Brossel, le Directeur Scientifique de cette société créée en 2009 qui s’étonne qu’en France seule une équipe (Institut Curie/ESPCI) soit focalisée sur ce sujet. “C’est une grande partie de la biologie, en pleine explosion, avec des résultats stupéfiants (1)” affirme-t-il.

Ce contenu est réservé aux abonnés. Pour continuer cliquer sur le lien ci dessous.
Login & Purchase

Similar posts

Dernière Lettre parue

Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)
Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)

Abonnement

(abonnement aux éditions de la Lettre et accès intégral au site)

Abonnez-vous à notre newsletter gratuite