Une vision stratégique de l'actualité scientifique et technologique du secteur des biotechnologies.

Bioaster renforce les sciences du vivant lyonnaises

 

bioaster_irt_sante_logo_340
Presque cinq ans après sa création, l’IRT Bioaster a inauguré ses locaux à Lyon le 2 février 2017. Ce nouveau bâtiment, et son équipement dernier cri pour la recherche technologique en santé, enrichit l’écosystème lyonnais, déjà fertile dans les sciences du vivant.

Un cube de verre légèrement tacheté d’orange, voilà comment repérer les nouveaux locaux de l’Institut de recherche technologique Bioaster dans le biodistrict de Gerland. Pour cet unique IRT dans le domaine de la santé, parmi les huit existants en France, l’environnement est propice : le trottoir d’en face accueille le laboratoire P4 Jean Merieux. Un peu plus loin dans la rue, on découvre le laboratoire de l’Anses spécialisé dans la santé animale et les résistances aux antibiotiques. le siège mondial de Mérial et le site de production de Genzyme. Si on se promène dans le quartier, on remarquera l’ENS Lyon, le centre d’évaluation prédictive de L’Oréal ou un bureau l’OMS…

Entrée dans les laboratoires de Bioaster. (Crédit AV)

Entrée dans les laboratoires de Bioaster. (Crédit AV)


Vous devez être abonné(e) et connecté(e) pour voir entièrement ce contenu.

Veuillez Login pour accéder au contenu.

Similar posts
  • Phagothérapie : « les portes s’ouvrent » Vous devez être abonné(e) et connecté(e) pour voir entièrement ce contenu. Veuillez Login pour accéder au [...]
  • Toulouse White Biotech confirme son succès Depuis sa création en 2012, l’accélérateur industriel Toulouse White Biotechnology (TWB) connaît un succès indéniable. TWB dresse un bilan positif de son activité en 2016, avec un CA de 9,5 M€, en hausse de 10% par rapport à 2015. Suite à sa réunion de consortium le 9 mars dernier, TWB annonce l’arrivée de 8 nouveaux [...]
  • Un lien entre virus et vie sexuelle sur Terre En identifiant formellement le principal acteur de la fusion entre les deux cellules sexuelles mâle et femelle, des chercheurs de l’Institut Pasteur, du CNRS et de l’Université Paris Descartes, associés à des équipes américaines et allemandes, dévoilent l’origine virale probable de ce processus de fusion, commun à une grande partie des organismes vivants sur Terre. [...]
  • Tunisie – Objectif : valoriser la recherche Vous devez être abonné(e) et connecté(e) pour voir entièrement ce contenu. Veuillez Login pour accéder au [...]
  • L’industrie de la santé animale se restructure Vous devez être abonné(e) et connecté(e) pour voir entièrement ce contenu. Veuillez Login pour accéder au [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Dernière Lettre parue

Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)
Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)

Abonnement

(abonnement aux éditions de la Lettre et accès intégral au site)

Abonnez-vous à notre newsletter gratuite

Genopole
Mab Design
AIS 2017