Une vision stratégique de l'actualité scientifique et technologique du secteur des biotechnologies.

Bassem Hassan nommé « chercheur d’exception » par la Fondation Paul Allen

 

Bassem Hassan

Bassem Hassan

La Fondation Paul G. Allen a nommé Bassem Hassan, chef d’équipe à l’Institut du Cerveau et de la Moelle épinière (ICM) à Paris, « Chercheur d’exception » (Allen Distinguished Investigator), et lui a octroyé un prix d’1,5 million de dollars sur trois ans pour ses recherches se situant à la frontière du développement des circuits neuronaux et du comportement. 
Neuroscientifique de renommée internationale, sélectionné dans le cadre d’un appel d’offres international, Bassem Hassan rejoint l’ICM en janvier dernier en tant que chef de l’équipe « développement du cerveau ». Grâce à ses travaux, il ambitionne de contribuer, aux côtés des 650 chercheurs, ingénieurs et techniciens de l’Institut, à la promesse d’avancées majeures pour les maladies du système nerveux.

Après avoir obtenu sa thèse en génétique moléculaire à l’université de l’Ohio en 1996, il a effectué son post-doctorat au Baylor College of Medicine à Houston au Texas. De 2001 à 2015, il est senior group leader au “VIB Center for the Biology of Disease” et Professeur au “Center for Human Genetics” à l’Université de Leuven en Belgique. En 2003, il reçoit le prix EMBO “Young Investigator” et en 2009, il est élu membre EMBO. En 2015, il est nommé “Einstein Visiting Fellow” pour les années 2016-2018 à l’Université libre de Berlin et au NeuroCure cluster.

« Paul Allen sait reconnaître l’avenir avant qu’il ne survienne. Le choix de ses lauréats a toujours été guidé par la foi qu’il met en eux à solutionner les problèmes  de façon surprenante et innovante pour ouvrir de nouveaux territoires et résoudre les problèmes résistants à la pensée traditionnelle. Je suis honoré de compter parmi ceux qui selon lui, font l’avenir de la science et de la médecine » déclare le chercheur, seul lauréat de ce prix Européen parmi 800 candidatures internationalesSes travaux permettent de comprendre comment notre comportement et nos traits de caractères sont guidés et influencés par la façon dont le cerveau se développe : qui suis-je ? D’où vient mon individualité ? Qu’est ce qui fait de moi ce que je suis ?

Similar posts
  • Avons-nous conscience des conséquences du libre accès des jeunes enfants aux écrans ? En partenariat avec RT Flash, Edito du Sénateur René Trégouët 15/06/2018 Depuis quelques mois, plusieurs études scientifiques sérieuses sont venues révéler de manière concordante les conséquences physiologiques, psychiques et relationnelles, jusqu’alors sous estimées, d’une exposition des jeunes enfants et adolescents aux nombreux écrans qui peuplent leur environnement. Une étude publiée dans la revue scientifique Nature [...]
  • Le Professeur Christine Petit, lauréate du Prix Kavli 2018 en neurosciences Le Prix Kavli 2018 en neurosciences est remis à Christine Petit pour son travail pionnier sur les mécanismes moléculaires et neuronaux de l’audition. Cette récompense décernée tous les deux ans par l’académie Norvégienne consiste en un fonds d’1M$ qu’elle partagera avec deux autres chercheurs américains : A. James Hudspeth (Université Rockfeller) et Robert Fettiplace (Université [...]
  • myBrain Technologies maîtrise le neuro feed back cérébral Vous devez être abonné(e) et connecté(e) pour voir entièrement ce contenu. Veuillez Login pour accéder au [...]
  • Deux nouveaux gènes associés au risque de développer la maladie d’Alzheimer Une étude internationale a identifié de nouveaux gènes associés au risque de développer la maladie d’Alzheimer. Ces gènes, sont fortement exprimés au niveau des cellules microgliales. L’influence de la génétique dans les formes précoces de la maladie d’Alzheimer est bien connue, mais les formes tardives de la maladie possèdent également une composante génétique. Certaines régions de [...]
  • Le patient au cœur de la médecine translationnelle En 10 ans, la médecine translationnelle a fait un véritable bond en avant. Tour d’horizon des enjeux que génère cette discipline en plein essor, lors de la journée organisée par Medicen Paris Region, au sein de l’ICM, Institut du cerveau et la moelle épinière à Paris, le 13 juin 2017. La médecine translationnelle a pour [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Dernière Lettre parue

Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)
Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)

Abonnement

(abonnement aux éditions de la Lettre et accès intégral au site)

Abonnez-vous à notre newsletter gratuite