Une vision stratégique de l'actualité scientifique et technologique du secteur des biotechnologies.

« Aujourd’hui chimie de synthèse et biologie de synthèse sont liées et coopèrent »

 

François Képès

François Képès

François Képès a introduit la plénière du colloque Chimie et biologie de synthèse, organisé par la Fondation Internationale de la Maison de la Chimie présidée par Bernard Bigot et co-présidée par Danièle Olivier et par Constantin Agouridas,  qui a rassemblé plus de 1300 personnes.

Interview de François Képès, co-fondateur de la société Synovance, membre de l’Académie des technologies (Vidéo)

Ce colloque illustre le mariage de la chimie et de la biologie?

De formation biochimiste et microbiologiste, je suis devenu un biologiste cellulaire, faisant usage selon les époques de différentes méthodes comme des microscopies, des biologies moléculaire, des systèmes et de synthèse. Aujourd’hui chimie de synthèse et biologie de synthèse sont liées et coopèrent. La biologie de synthèse est par définition l’ingénierie rationnelle de la biologie. Elle représente aujourd’hui les formes avancées des biotechnologies avec pour objectifs de réduire l’impact environnemental, l’empreinte carbone et le délai de mise sur le marché d’un produit.

Dans votre introduction de la plénière vous avez pris trois exemples d’applications?

En 2015, le Woodrow Wilson Center a présenté une liste de 116 produits issus de la BS,  sur le marché ou en voie de l’être, et le nombre de produits de BS croît de manière exponentielle. La biologie de synthèse utilise souvent des matières biosourcées. A la fin de mon exposé, j’ai pris trois exemples d’applications de la BS. Le premier, le diagnostic Versant (produit par Siemens), basé sur des travaux de Steven Benner qui datent de 2004, permet le suivi de 400.000 patients/an atteints d’infections virales comme le VIH et l’hépatite B ou C.


Vous devez être abonné(e) et connecté(e) pour voir entièrement ce contenu.

Veuillez Login pour accéder au contenu.

Similar posts

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Dernière Lettre parue

Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)
Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)

Abonnement

(abonnement aux éditions de la Lettre et accès intégral au site)

Abonnez-vous à notre newsletter gratuite

oulouse ESOF 2018
Medfit2018