Une vision stratégique de l'actualité scientifique et technologique du secteur des biotechnologies.

Atteintes musculaires sévères provoquées par le sepsis

Des chercheurs de l’Institut Pasteur, de l’université Paris-Descartes, du Centre hospitalier Sainte-Anne et du CNRS ont publié une étude dévoilant les atteintes musculaires sévères provoquées par le sepsis, ou septicémie, expliquant les lourdes séquelles des patients après la réanimation : chez la souris, après une telle réponse inflammatoire généralisée de l’organisme, les quelques mitochondries subsistant dans les cellules souches permettent tout juste de maintenir un fonctionnement minimal de survie, mais elles ne sont pas suffisantes pour assurer leur division et leur différenciation en cellules musculaires. Cette atteinte, précoce et durable, empêche l’organisme de restaurer les fonctions musculaires et explique le déficit musculaire persistant observé chez les patients. Les chercheurs proposent une approche thérapeutique fondée sur la greffe de cellules souches mésenchymateuses pour restaurer, chez l’animal, les capacités musculaires. Les chercheurs espèrent maintenant pouvoir poursuivre leurs investigations chez l’Homme, en commençant par vérifier prochainement si les mêmes atteintes tissulaires sont observées chez les patients.

Nature Communications 15 décembre 201

Similar posts
  • CARBIOS clôture avec succès la dernière étape clé du projet THANAPLAST™     CARBIOS (Euronext Growth Paris : ALCRB), société pionnière dans le domaine de la bioplasturgie, annonce avoir validé avec succès la cinquième et dernière étape clé du projet THANAPLAST™ et avoir reçu à ce titre un versement de 1 021 871 € de Bpifrance.   Le projet THANAPLAST™ représente un budget global de 22 [...]
  • Inotrem et Roche Diagnostics signent un accord de collaboration R&D pour développer un test diagnostic dans le domaine du choc septiq... Paris, 10 novembre 2017. Inotrem S.A., une société de biotechnologie spécialisée dans le contrôle de la réponse immunitaire lors de maladies inflammatoires aigües, telles que le choc septique, annonce aujourd’hui un accord de collaboration R&D avec Roche Diagnostics pour développer un test diagnostic compagnon dans le domaine du choc septique ; ce test s’appuie sur [...]
  • Anne Peyroche nommée présidente par intérim du CNRS Anne Peyroche a été nommée présidente du CNRS (Centre national de la recherche scientifique) par intérim le 24 octobre 2017. Elle remplace Alain Fuchs, président du CNRS depuis 2010, et nommé président de Paris Sciences & Lettres à compter de ce même jour. Anne Peyroche est directrice générale déléguée à  la science du CNRS depuis [...]
  • Paludisme : un marqueur génétique pour identifier les moustiques « super-propagateurs »   Les moustiques vecteurs du paludisme peuvent maintenant être identifiés plus facilement. Des chercheurs de l’Institut Pasteur, du CNRS et de l’IRD, en collaboration avec des équipes scientifiques africaines et américaines, viennent d’identifier un marqueur génétique qui permet de distinguer les moustiques les plus susceptibles d’être infectés par le parasite du paludisme en milieu naturel, [...]
  • Lancement du réseau Win à Montpellier (1)Worldwide insecticide resistance network (2) IRD, CNRS, Institut Oswaldo Cruz (Fiocruz, Brésil), Institut d’hygiène et de médecine tropicale de l’Université Nova (Lisbonne, Portugal),Foundation for Research and Technology Hellas-Institute Molecular Biology and Biotechnology (FORTH, Grèce), Université de Notre Dame (Etats-Unis),The Spatial Ecology & Epidemiology Group (SEEG) de l’Université d’Oxford (Royaume-Uni),Environmental Health Institute (EHI),National Environment Agency (NEA, Singapour),National [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Dernière Lettre parue

Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)
Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)

Abonnement

(abonnement aux éditions de la Lettre et accès intégral au site)

Abonnez-vous à notre newsletter gratuite