Une vision stratégique de l'actualité scientifique et technologique du secteur des biotechnologies.

AlzProtect : réversion des symptômes Alzheimer dans un modèle animal pour le candidat médicament AZP2006.

 

La société biopharmaceutique lilloise AlzProtect a annoncé fin septembre que son candidat médicament AZP2006 a permis de rétablir complètement les capacités d’apprentissage de la mémoire dans un modèle de rongeur Alzheimer.

Actuellement en phase clinique 1, AZP2006 est développé pour le traitement de la paralysie supranucléaire progressive (PSP) avec pour objectif la maladie d’Alzheimer (partageant des marqueurs identiques à la PSP). Il a été testé dans un modèle de rongeur ayant une valeur prédictive validée. Ce modèle, basé sur l’injection centrale de fragments peptidiques amyloïdes, permet de démontrer l’efficacité potentielle de candidats médicaments dans la maladie d’Alzheimer.

L’injection de peptides induit en une semaine une perte totale des capacités cognitives des souris soumises à ce stress, reproduisant les symptômes de la maladie d’Alzheimer chez le rongeur.

Lorsque les souris ont été traitées par l’AZP2006 de façon concomitante, elles ont été complètement protégées contre l’apparition des pertes de mémoire. Mais le résultat le plus impressionnant a été obtenu lorsque des souris ayant perdu leurs capacités cognitives à un stade avancé des déficits dans ce modèle ont récupéré complètement leurs capacités d’apprentissage mémorielles après un traitement de 18 jours.

« Ces résultats extraordinaires ont dépassé nos espérances. On peut à présent imaginer pouvoir, non seulement stopper la maladie d’Alzheimer mais aussi permettre la récupération des capacités d’apprentissage de la mémoire chez les malades » a déclaré Philippe Verwaerde, Président et directeur scientifique d’AlzProtect. L’entreprise est actuellement en levée de fonds (3 M€) pour financer une étude complémentaire de phase clinique 1 et renforcer son dossier pharmacologique avant les premiers tests sur patients.

 

Similar posts
  • Deux nouveaux gènes associés au risque de développer la maladie d’Alzheimer Une étude internationale a identifié de nouveaux gènes associés au risque de développer la maladie d’Alzheimer. Ces gènes, sont fortement exprimés au niveau des cellules microgliales. L’influence de la génétique dans les formes précoces de la maladie d’Alzheimer est bien connue, mais les formes tardives de la maladie possèdent également une composante génétique. Certaines régions de [...]
  • Maladie d’Alzheimer : une révolution thérapeutique est en marche En partenariat avec RTFlash Edito du Sénateur René Trégouët zoom Cette semaine, nous allons revenir sur un sujet grave que j’ai souvent évoqué mais qui mérite un nouveau développement : la maladie d’Alzheimer. En effet, de nouvelles et importantes découvertes concernant cette redoutable pathologie ont été effectuées au cours de ces derniers mois et méritent [...]
  • Sommes-nous moins intelligents que nos ancêtres? En partenariat avec RT Flash Edito du Sénateur René Trégouët Sommes-nous moins intelligents que nos ancêtres ? Fin 2013, une équipe internationale avait publié dans la revue Intelligence un article qui affirmait que les hommes étaient plus intelligents à l’époque victorienne que ne le sont les populations modernes. Selon ces chercheurs, l’espèce humaine aurait atteint [...]
  • Maladie d’Alzheimer : Où en sommes-nous ? Vous devez être abonné(e) et connecté(e) pour voir entièrement ce contenu. Veuillez Login pour accéder au [...]
  • Le cerveau : un nouveau continent à explorer Vous devez être abonné(e) et connecté(e) pour voir entièrement ce contenu. Veuillez Login pour accéder au [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Dernière Lettre parue

Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)
Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)

Abonnement

(abonnement aux éditions de la Lettre et accès intégral au site)

Abonnez-vous à notre newsletter gratuite