Une vision stratégique de l'actualité scientifique et technologique du secteur des biotechnologies.

Alsace BioValley : priorité à la production

« La nouvelle stratégie d’Alsace BioValley a été définie par des industriels pour des industriels, en s’appuyant sur une recherche académique de tout premier ordre » déclare Jean-Yves Bonnefoy, CEO d’ElsaLys Biotech, président du pôle Alsace BioValley, un pôle santé à vocation mondiale. Dans un contexte économique difficile, la croissance des entreprises ETI, en phase de croissance et d’innovation, profiteront de l’appui concret d’Alsace BioValley. L’Etat, la Région Alsace, la Communauté Urbaine de Strasbourg et la Communauté d’agglomération de Mulhouse, les principaux financeurs publics, viennent de renouveler leur confiance au pôle de compétitivité Alsace BioValley centré sur les innovations thérapeutiques (nouveaux médicaments et dispositifs médicaux) dans le cadre du nouveau contrat de performance 2013-2018. Depuis 2005, ce sont 473 projets collaboratifs de R&D qui ont été labellisés (ANR inclus), 3266 emplois créés, 62 entreprises innovantes créées, 7 entreprises coachées à la levée de fonds , comme par exemple Defymed, start-up innovante dans le domaine du diabète, qui accompagnée par le pôle, a réussi une levée de fonds de 1,2 millions d’euros.

Alsace BioValley se fixe 7 nouveaux axes stratégiques : chimie et biologie, ARN et ribosome, « drug delivery », robotique médicale, dispositifs médicaux implantables, outils de simulation et modélisation et chirurgie mini-invasive. Le pôle poursuit ses efforts auprès des entreprises alsaciennes de la Santé, tout en élargissant son périmètre d’intervention vers de nouveaux territoires sectoriels – entreprises alsaciennes pouvant trouver des débouchés dans le domaine de la santé – et géographiques (Grand-Est de la France, mais aussi Bade-Würtemberg et cantons du nord-ouest de la Suisse). Côté infrastructures et formation, Alsace BioValley poursuit la création de son usine-école EASE pour les métiers de la production en salles blanches, mais aussi du Campus des technologies médicales dans le centre de Strasbourg. Priorité est donnée aux actions qui induisent un bénéfice rapide et concret aux entreprises et aux équipes de recherche académique et leur permettent de créer une start-up ou de l’emploi.

Similar posts
  • Algae Natural Food transforme les micro-algues en alimentation durable Créée en 2014, la société alsacienne Algae Natural Food produit désormais de la spiruline éco-certifiée. Ses premières installations industrielles au Port Autonome de Strasbourg en partenariat avec la malterie Cargill – qui fournit nutriments, chaleur et CO2 nécessaires aux algues – sont un premier pas vers une économie circulaire exemplaire pour une filière « spiruline » en [...]
  • Belinda Cowling nommée directrice de la recherche de Dynacure Belinda Cowling rejoint l’équipe de direction de la société Dynacure en tant que directrice de la recherche. Dans cette biotech strasbourgeoise qui développe des traitements pour les maladies orphelines graves dont les myopathies centronucléaires (CNMs), elle sera responsable de la stratégie R&D et conduira les programmes de recherche, le développement de candidats médicaments et l’extension [...]
  • Eurométropole de Strasbourg : la santé comme projet collectif Vous devez être abonné(e) et connecté(e) pour voir entièrement ce contenu. Veuillez Login pour accéder au [...]
  • JZ Laboratoires : la pharmacopée chinoise produite en Alsace La médecine traditionnelle chinoise s’appuie sur une pharmacopée spécifique. Généralement importée de Chine, elle dispose désormais d’une unité de production près de Strasbourg. Ces dernières décennies, les compléments alimentaires – notamment ceux à base de plantes – ont connu un développement considérable. En complément des phytothérapies occidentales, la pharmacopée chinoise y apporte une touche « [...]
  • Cellules-souches : nous devons poursuivre les recherches En partenariat avec RTFlash Vendredi, 13/10/2017  Version PDF zoom Il y a presque 20 ans, les équipes de recherche de James Alexander Thomson, Joseph Istkovitz-Eldor et Benjamin Reubinoff, parvenaient à  produire les premières lignées de cellules-souches embryonnaires chez l’homme, faisant entrer la médecine dans une nouvelle ère, celle de la médecine régénérative, capable potentiellement de [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Dernière Lettre parue

Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)
Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)

Abonnement

(abonnement aux éditions de la Lettre et accès intégral au site)

Abonnez-vous à notre newsletter gratuite

oulouse ESOF 2018