Une vision stratégique de l'actualité scientifique et technologique du secteur des biotechnologies.

Agnès Buzyn nommée ministre des solidarités et de la santé

imagesMédecin et professeur d’hématologie à l’Université Paris-Descartes, Agnès Buzyn, a été nommée le 17 mai 2017 ministre des solidarités et de la santé du nouveau gouvernement d’Edouard Philippe. Elle a quitté le jour-même le poste de directrice de la Haute Autorité de Santé (HAS) qu’elle occupait depuis décembre 2015.

Son arrivée à ce ministère est bien accueillie par les médecins. Son parcours est exemplaire et sa carrière ascendante. Ancien interne des Hôpitaux de Paris, Agnès Buzyn a été responsable, de 1992 à 2011, de l’Unité des soins intensifs d’hématologie pour les adultes et le traitement des leucémies par greffe de moelle à l’Hôpital Necker. Elle a dirigé une équipe Inserm travaillant sur l’immunologie des tumeurs à l’Institut Cochin-Paris V (2002-2006).

Elle a exercé de nombreuses responsabilités : membre du conseil médical et scientifique de l’Agence de la biomédecine (ABM), membre du conseil scientifique de l’Établissement français du sang (EFS), présidente du conseil scientifique de la Société française de greffe de moelle et de thérapie cellulaire (SFGM-TC).

Agnès Buzyn a également été, de 2008 à 2013, présidente du conseil d’administration de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) à l’époque de Fukushima et, depuis 2009, membre du CEA. Elle a été nommée membre du conseil d’administration de l’Institut national du cancer (INCa) en 2009, elle en est devenue vice-présidente en octobre 2010, avant d’en être nommée présidente le 29 mai 2011. A ce titre, elle a participé à la mise en œuvre du troisième Plan Cancer (2014-2019).

Elle est mariée à Yves Levy, le spécialiste du Sida et PDG de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm),  un organisme public placé sous double tutelle des ministères de la Recherche et de la Santé. Pour éviter les conflits d’intérêts, l’Inserm a été placé sous la tutelle de Matignon.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Dernière Lettre parue

Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)
Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)

Abonnement

(abonnement aux éditions de la Lettre et accès intégral au site)

Abonnez-vous à notre newsletter gratuite

InnovIn Med
Insectinov