Une vision stratégique de l'actualité scientifique et technologique du secteur des biotechnologies.

Adocia : l’accord sur le Biochaperone Lispro avec Ely Lilly est rompu

↓ Le 19 janvier dernier, Gérard Soula, PDG d’Adocia, avait annoncé que la biotech lyonnaise comptait désormais mener seule ses projets à un stade plus avancé (au moins en phase III) et accélérer certains développements pré-cliniques. Le discours n’a pas séduit les investisseurs inquiets d’une potentielle levée de fonds. Oddo & Cie a immédiatement modifié sa recommandation passant d’Achat à Neutre avec un objectif de cours divisé par deux (43€ contre 89€) estimant que les perspectives pour 2017 devenaient incertaines. Du coup, le titre a plongé de 28 % entre le 19 et le 24 janvier. Suite à une conférence téléphonique, la biotech lyonnaise s’est montrée rassurante et, forte de sa trésorerie estimée à 58 millions d’euros, a insisté sur le fait qu’aucune levée de fonds n’était prévue en 2017. Le titre a progressé de 12,43% le 25 janvier (à 40,7 €) mais la reprise ne s’est pas consolidée en fin de semaine. Les analystes s’inquiétant de l’avenir du Biochaperone Combo, qui n’a pas encore trouvé de partenaire et du retard de la phase III sur le Biochaperone Lispro licencié à Lilly. L’annonce par Ely Lilly de la rupture de cet accord le 27 janvier a de nouveau fait plonger le titre (-31,5%vendredi à la clôture).

Catherine Zivi

 

Similar posts

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Dernière Lettre parue

Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)
Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)

Abonnement

(abonnement aux éditions de la Lettre et accès intégral au site)

Abonnez-vous à notre newsletter gratuite