Une vision stratégique de l'actualité scientifique et technologique du secteur des biotechnologies.

Abolis lauréate de la phase 2 du Concours mondial de l’innovation 2030

Abolis est lauréate de la phase 2 du Concours Mondial d’Innovation 2030 avec le projet Cell Factory. Ce prix récompense la seconde phase de son développement.

De gauche à droite : Cyrille Pauthenier, président d’Abolis, reçoit le prix le 26 mars remis par Nicolas Dufourcq, PDG de BPI France, Guillaume Boudy, secrétaire général pour l'investissement et Anne Lauvergeon, présidente de la Commission Innovation 2030.

De gauche à droite : Cyrille Pauthenier, président d’Abolis, reçoit le prix le 26 mars remis par Nicolas Dufourcq, PDG de BPI France, Guillaume Boudy, secrétaire général pour l’investissement et Anne Lauvergeon, présidente de la Commission Innovation 2030.

Installée à Genopole où elle emploie 20 personnes, Abolis Biotechnologies développe à façon des micro-organismes capables de produire, par fermentation, des molécules chimiques d’intérêt industriel. La jeune société, créée en 2014, commercialise déjà son savoir-faire dans les domaines de l’industrie pharmaceutique, cosmétique et agro-alimentaire.

Le Concours Mondial d’Innovation 2030 phase 2 récompense son projet Cell Factory qui vise la réalisation d’une plate-forme automatisée pilotant tout le processus de conception des micro-organismes. « Ce projet couvre la fin du développement, le chaînage et la validation intensive de tous les éléments de notre plate-forme de conception, construction et caractérisation de micro-organismes. Aux technologies initiales, nous ajoutons des technologies analytiques et de fermentation. L’étape de validation consistera en la conception de micro-organismes producteurs de molécules destinées au domaine agro-alimentaire. L’objectif principal de Cell Factory est de permettre le changement d’échelle, c’est-à-dire de rendre possible le travail en parallèle sur plusieurs projets clients avec des outils plus performants. Nous espérons ainsi apporter notre pierre à la transformation de l’industrie chimique » déclare Cyrille Pauthenier, président d’Abolis. La mise en synergie des technologies de biologie de synthèse, informatiques et robotiques réalisée par Abolis, devrait permettre la conception de plus en plus rapide de micro-organismes producteurs de molécules d’intérêt industriel : « Si nous voulons faire évoluer les pratiques industrielles vers une approche plus respectueuse de l’environnement, il faut aussi être capable de proposer des procédés de substitution à l’industrie de la chimie à un rythme plus soutenu que celui que nous connaissons aujourd’hui » précise Cyrille Pauthenier.

Similar posts
  • Global Bioenergies en voie d’accéder à la phase industrielle Vous devez être abonné(e) et connecté(e) pour voir entièrement ce contenu. Veuillez Login pour accéder au [...]
  • La transition énergétique en marche Lors de son discours au Parlement européen de Strasbourg le 17 avril, Emmanuel Macron a déclaré : «je souhaite que nous puissions dans les prochains mois rouvrir le débat sur un prix plancher du carbone. La France poussera l’idée d’un prix minimum et la France soutiendra l’idée d’une taxe aux frontières pour le CO2. (…) C’est [...]
  • Généthon se dote d’un microscope à feuille de lumière Vous devez être abonné(e) et connecté(e) pour voir entièrement ce contenu. Veuillez Login pour accéder au [...]
  • Chimie et…Biologie de synthèse : Applications Nous appelons tous de nos vœux une chimie et des méthodes de production industrielle respectueuses de l’environnement et d’une médecine personnalisée. Parmi les approches susceptibles de répondre pour partie à ces vœux, la biologie de synthèse occupe une place de choix. Elle offre dans plusieurs secteurs de solutions innovantes : L’industrie de l’énergie, de matériaux, de [...]
  • Genopole : déposez votre dossier candidature au Booster avant le 1er mars Qu’est-ce que le Booster ? Qu’est-ce que le Booster ? Appel à candidatures : téléchargez votre dossier de candidatures avant le 1er mars Second étage du nouveau schéma d’accompagnement de Genopole, le Booster s’adresse aux entreprises de biotechnologies innovantes déjà créées (moins de deux ans), sélectionnées pour leur fort potentiel de développement en France et à l’international dans [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Dernière Lettre parue

Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)
Cliquez sur l'image pour accéder à la lecture via Calaméo (accès réservé aux abonnés)

Abonnement

(abonnement aux éditions de la Lettre et accès intégral au site)

Abonnez-vous à notre newsletter gratuite

Microbiotes 2018