Fermentalg exploite les algues au niv...

Fermentalg, la société Libournaise qui cultive les microalgues par hétérotrophie et mixotrophie, a procédé à son introduction en bourse sur Euronext Paris (FR0011271600/FALG). L’ouverture de l’offre au public (Offre à prix ouvert) et du placement global a débuté le 27 mars et sera clôturée le 9 avril 2014 dans une fourchette de pr [...]

Gen2Bio à Saint Malo

La 7ème édition du congrès biotech Gen2Bio qui s’est tenue à Saint-Malo le 3 avril 2014 sur la thème de l’e-Science a rassemblé plus de 500 participants. Biogenouest, soutenu par les Régions Bretagne et Pays de la Loire, le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche et l’Union Européenne, coordonne 29 plates-formes t [...]

Biotechs : une série d’entrées ...

Le printemps s’accompagne d’une vague d’entrées en bourse de sociétés de biotechnologies sur la place de Paris, profitant d’un contexte favorable : Theraclion, spécialiste de l’échothérapie pour le traitement non invasif des tumeurs par Ultrasons Focalisés de Haute Intensité (HIFU) sur Alternext Paris comme Oncod [...]

Concours mondial d’innovation

  « Repérer et soutenir les futurs champions de l’économie française » , « créateurs de richesse, d’exportations et d’emplois », tel est l’objectif du concours mondial d’innovation, fruit des travaux de la Commission Innovation 2030 présidée par Anne Lauvergeon sous l’égide du ministère du redressement prod [...]

Quelle « bulle » pharma va imploser d...

C’est sous ce titre provocateur que Centrale Santé, Essec Santé et la Fédération des spécialités médicales ont organisé des rencontres le 4 mars pour répondre à 15 questions toutes aussi dérangeantes que celle-ci : « on a identifié les « serial killer » des innovations de rupture ». Le secteur de la santé, qui est la première source d&r [...]

Transgène et NEB : recherche commune ...

Le Massachusetts Life Science Center, l’un des plus importants clusters Santé mondial, a annoncé à Bio Europe (Turin) les lauréats de l’appel à projets lancé en 2013, conjointement avec le pôle Alsace BioValley. Parmi les 4 lauréats internationaux figure la société Transgene, membre d’Alsace BioValley, et son partenaire américain New England [...]

Les Domaines d’Action Stratégiques (D...

L’appel à projet dispositifs médicaux intitulé « Plan industriel dispositif médicaux et nouveaux équipements de santé » est lancé dans le cadre des 34 plans industriels stratégiques définis par le gouvernement. (suite…)

Le diagnostic olfactif : tellement si...

De Roland Salesse, Directeur de recherche honoraire à l’Institut National de la Recherche Agronomique, organisateur de la semaine du cerveau   En 2003, un consortium de laboratoires, dont le nôtre à l’INRA de Jouy-en-Josas, lance le programme « Spot-Nosed », financé par la commission européenne, destiné à co [...]

Brèves

BD Diagnostics (Baltimore,MD), une branche de la société internationale spécialisée dans les technologies médicales BD (Becton, Dickinson and Company), a annoncé en mars que la société avait obtenu le marquage CE/IVD pour le test BD Onclarity™ HPV sur le nouveau système BD Viper™ LT. Le test BD Onclarity™ HPV cible les oncogènes E6/E7 de l'ADN. Il dépiste l'ensemble des 14 types à haut risque et donne accès à des informations sur le génotype qui sont pertinentes sur le risque d'une patiente de développer des précurseurs du cancer du col de l'utérus. Le test donne des résultats concernant six génotypes HPV HR individuels (16, 18, 31, 45, 51 et 52), les huit autres génotypes à haut risque étant signalés dans trois petits groupes : (33, 58), (35, 39, 68) et (56, 59, 66).

Rejetée par le Sénat le 17 février (à 171 voix contre 169), la loi sur l'interdiction de la culture de maïs OGM, proposée par les socialistes, a été adoptée à l'Assemblée, le mardi 15 avril. Cette interdiction qui intervient juste avant la période des semis s'applique notamment au MON 810, de Monsanto, et au Pioneer TC 1507, de DuPont et Dow Chemical.

AAVLife, une entreprise spécialisée dans la thérapie génique pour les maladies rares, a annoncé aujourd'hui la levée de 12 millions de dollars dans le cadre d'un financement de série A en vue de procéder aux essais cliniques à la suite de ses travaux de recherche prometteurs sur l'ataxie de Friedreich, récemment publiés dans la revue Nature Medicine.

France Biotech annonce la première édition des « French Life Sciences Days », évènement majeur qui réunit les sociétés françaises cotées en bourse et les communautés financières nord-américaines et françaises. Lors de cet événement, les sociétés françaises Biotech et Medtech cotées en Bourse se présenteront devant les fonds d'investissements spécialisés nord-américains les 25 et 26 juin à New-York.

EOS imaging a obtenu des autorités réglementaires taïwanaises le 14 avril l'autorisation de commercialisation d'EOS à Taïwan. En amont, le Groupe a également conclu un accord de distribution avec la société taïwanaise Unison Co. Ltd. Dans sa stratégie de déploiement en Asie -Pacifique, c'est un premier pas sur le marché asiatique.

Promethera(R) Biosciences, société belge (Mont-Saint-Guibert) qui développe des thérapies innovantes pour le traitement des maladies du foie, a annoncé le 10 mars sa collaboration avec la société américaine EMD Millipore (Billerica) pour développer un test préclinique de pharmaco-toxicologie. Le projet sera financé à hauteur de 900 000 euros par le Massachusetts Life Sciences Center et par la Région wallonne. L'objet du partenariat est de développer un test microfluidique amélioré, fonctionnant comme un foie artificiel et destiné à l’évaluation préclinique de la toxicité et du métabolisme de nouveaux candidats médicaments.

EOS imaging (NYSE Euronext, EOSI), le pionnier de l'imagerie médicale orthopédique 2D/3D, a annoncé le 10 mars le marquage CE de hipEOS, un logiciel de planification 3D pour la chirurgie de prothèse de hanche basé sur le système de stéréoradiographie 2D/3D d'EOS imaging. hipEOS est le premier logiciel d'une palette d'outils destinés à être associés au système d'imagerie EOS. La solution est basée sur les images 2D/3D faible dose et sur la technologie de OneFit Médical, une société dont EOS imaging a fait l'acquisition fin 2013. Elle sera déployée dans un premier temps sous forme de service en ligne.

La société belge Galapagos a cédé le 13 mars ses activités de CRO (Contract Research Organisation), au géant Charles River Laboratories, pour 179 millions de dollars. Galapagos revend ses deux filiales Argenta et BioFocus pour se recentrer sur ses activités R&D et investir dans son produit phare, le GLPG0634, un traitement en Phase II pour l’arthrite rhumatoïde et la maladie de Crohn en partenariat avec AbbVie. Il veut aussi développer le GSK2586184, un inhibiteur FFA2 qui a connu des difficultés lors de l’étude de stade clinique intermédiaire sur le lupus et la colite ulcéreuse menée par son partenaire GlaxoSmithKline.

Sous la direction de chercheurs des l'Hôpitaux universitaires de Bonn et de Bâle ainsi que de l'Institut Central pour la Santé Mentale de Mannheim, une collaboration internationale de chercheurs a découvert deux nouvelles régions de gènes associés aux troubles bipolaires, De plus, ils ont été capables de confirmer trois autres gènes suspects. Ce résultat est le fruit d'un travail sans précédent, utilisant un nombre considérables de patients.
Nature Communications.

Le Dr Michael Snyder, Professeur et titulaire d'une chaire de génétique à Stanford, a démontré qu'en séquençant le génome d'un enfant, il est possible de dire quelles parties du génome il a hérité de chacun de ses parents et de déterminer par l'analyse informatique, si le patient a hérité d' une bonne copie du gène de ses parents ou de deux mauvaises. Les chercheurs de Stanford ont d'abord pris l'ADN dans des blocs de 10 000 lettres, puis grâce aux séquenceurs, les ont coupés en segments de 100 lettres, en les tagant. Puis, leurs algorithmes ont rassemblé ces blocs plus longs en deux séquences, correspondant à chacun des chromosomes des parents.
Nature Biotechnology

Une membrane électronique révolutionnaire extrêmement fine élaborée par des scientifiques de l’Université de l’Illinois à Urbana-Champaign et de l’Université Washington à Saint-Louis permet de réparer ou de remplacer un cœur défaillant. Elle pourrait être disponible pour le cœur humain d’ici 10 à 15 ans.Pour mettre au point cette membrane, il aura fallu établir un modèle 3D très précis (avec un CAT-scan) pour le recréer avec une imprimante 3D. Une fois le  moule construit, la membrane a pu y être ajustée avant d’être placée sur le cœur d'un lapin En analysant les battements du cœur en temps réel, ce péricardite artificiel peut les stimuler pour assurer un rythme cardiaque constant.

BioAlliance Pharma SA (Euronext Paris – BIO)a annoncé le 14 avril que le Comité d'Experts indépendants (Data Safety and Monitoring Board, DSMB) en charge du suivi de la tolérance dans l'étude de phase III ReLive, a émis pour la quatrième fois une recommandation positive pour la poursuite de l'essai sans modification. Cet essai international de phase III vise à démontrer l'efficacité de Livatag® sur la survie chez près de 400 patients atteints de carcinome hépatocellulaire (cancer primitif du foie) après échec ou intolérance au sorafenib.

DBV Technologies (Euronext : DBV - ISIN: FR0010417345), créateur de Viaskin®, nouvelle référence dans le traitement de l'allergie, a annoncé le 7 avril la création d'une filiale américaine, DBV Technologies Inc. ainsi que la nomination de Susanna Mesa en tant que Vice-Présidente Finance US, Relations Investisseurs & Stratégie. Les activités cliniques de DBV sont en partie tournées vers les Etats-Unis. C'est le cas en particulier du développement clinique du premier produit de la Société, Viaskin Peanut, premier traitement de l'allergie à l'arachide, dont les Etats unis sont le principal marché potentiel.

Genomic Vision (Bagneux) lançait le 20 mars son introduction en bourse sur Euronext Paris le 22 mars pour un montant de 20 M€ pouvant être portée au maximum à 26, 4 M€ La fourchette de prix va de 13,5 à 16,5 €. L'engagement de souscription est de 3 M€. La levée sera close pour l'Offre à Prix Ouvert (OPO) le 31 mars et pour l'offre de placement le 1er avril.

Succès de l'introduction en bourse sur Alternext Paris d'Oncodesign pour accélérer la découverte de nouveaux médicaments contre les cancers et autres maladies sans traitement efficace connu.L’Augmentation de capital d’un montant maximum de 11,5 M€ est intervenue du 11 au 26 mars 2014 dans une fourchette indicative de prix située entre 6,42 € et 7,34 € par action. La société qui existe depuis 19 ans se positionne sur le marché des inhibiteurs de kinases, évalué à plus de 40 milliards de dollars. Elle peut se prévaloir de partenariats avec Sanofi, Ipsen, CB, pour des revenus potentiels à moyen-long terme, hors royalties, de 350 millions d’euros sous forme d’upfront et de milestones ainsi que d’un business model équilibré (CA de 7,3 M€ en 2013).

TXCELL (Valbonne), société de biotechnologie qui développe des immunothérapies cellulaires personnalisées utilisant des cellules T régulatrices spécifiques d’antigène (Ag-Tregs), pour le traitement des maladies inflammatoires et auto-immunes chroniques, a annoncé le 13 mars l’enregistrement de son document de base auprès de l’Autorité des marchés financiers (AMF) dans le cadre de son projet d’admission de ses actions aux négociations sur le marché Euronext à Paris.

Cécile Tharaud a été nommée à la présidence d’Inserm Transfert Initiative par le Conseil de surveillance composé de Bpifrance1, Inserm Transfert, AbbVie, Boehringer Ingelheim Venture Fund, GlaxoSmithKline, Ipsen, MSD, Pfizer, Shire. Elle était jusqu’à présent présidente du Directoire d’Inserm Transfert. Créée en 2005, cette société au capital de 39,7 M€ est dédiée au financement de jeunes entreprises innovantes en sciences de la vie et de la santé. Son portefeuille compte 18 entreprises.